Jumet: le nouveau centre d'accueil d'urgence a accueilli ses premiers enfants

Jumet: le nouveau centre d'accueil d'urgence a accueilli ses premiers enfants
2 images
Jumet: le nouveau centre d'accueil d'urgence a accueilli ses premiers enfants - © Tous droits réservés

Premiers pas dans le nouveau centre d'accueil d'urgence, et des questions dans les yeux, pour une petite fille d'un an et demi accompagnée de sa sœur de 7 mois. Le nouveau centre en question ouvrait ses portes ce mardi, à Jumet. Il dispose de huit places pour des enfants de zéro à six ans, retirés de leur milieu familial, pour négligence ou maltraitance. Tous les lits sont déjà réservés pour des enfants qui, jusque-là, séjournaient parfois en milieu hospitalier, ceux que l'on appelle parfois des "bébés parqués".

Des enfants dont les parents ne sont plus ou n'étaient pas aptes à assurer l'éducation de leurs enfants, et ce avec la dimension de l'urgence, c'est à dire que ce sont des enfants qui peuvent être enlevés de leur milieu du jour au lendemain, parfois par la police - cela arrive fréquemment - et qui peuvent être conduits dans ce centre s'il y a de place.

Complet dès l'ouverture

Parce qu'à peine ses portes ouvertes, le centre La Madeleine est déjà complet. "Le téléphone a chauffé", admet Bernard Dewiest, le directeur général faisant fonction de la cité de l'Enfance. Dans cette structure, les séjours seront de courte durée : 40 jours maximum (20 jours prolongeables une fois), "Ensuite il faut trouver une solution de réorientation. La solution idéale, c'est que la famille ait fait un gros travail sur elle-même et que l'enfant puisse retourner en famille tout en étant accompagné par un service spécifique. Si ce n'est pas le cas, on se dirigera vers une famille d'accueil, la famille élargie, ou un autre service d'accueil et d'aide éducative".

Maillon essentiel

Salle de psychomotricité, salle de jeu, cuisine de collectivité, chambres,...le tout est chaleureux et coloré. Ici, la prise en charge sera spécialisée. Contrairement au milieu hospitalier - et en dépit des efforts du personnel en hôpital - l'éducatif et l'affectif pourront être travaillés, en lien direct avec les besoins des enfants. Le centre d'accueil d'urgence est un maillon dans la chaîne de l'aide à la jeunesse. Une structure essentielle qui faisait cruellement défaut jusqu'à présent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK