Dinant: 8 ans de prison et permis retiré à vie pour un chauffard qui "jouait" avec sa victime

Palais de Justice de Dinant
Palais de Justice de Dinant - © RTBF - Monika Wachter

Un chauffard a écopé de huit ans de prison ferme pour avoir provoqué en 2008, à Hastière, la mort d'une cycliste. Son permis lui a aussi été retiré à vie. C'est le contexte de cette affaire : un jeu stupide où le chauffard jouait à faire peur à sa future victime, qui explique la sévérité de ce jugement.

Le conducteur âgé à l'époque de 22 ans avait bu pas mal de verres de bière. Il avait aussi fumé du cannabis. C'est à la suite d'un jeu stupide que le chauffard a heurté la cycliste. Il a fait mine de foncer sur elle avec sa voiture avec l'intention sans doute de l'éviter à la dernière minute. 

Pour la justice, rien à voir donc avec un accident de la route même en état d'ébriété. Ici c'est un acte conscient qui a mis en danger la vie d'autrui. Un acte d'autant plus grave que le chauffard est un récidiviste. Il est déjà passé une dizaine de fois devant le tribunal.

Le conducteur était poursuivi pour "entrave méchante à la circulation". Un acte qualifié de crime, et lorsqu'il entraîne la mort, les faits peuvent mêmes être jugés en Cour d’assises.

il y a eu un cas célèbre en brabant wallon : un conducteur, après avoir effectué une queue de poisson, avait obligé un autre conducteur à s'arrêter. Effrayé, le second conducteur s'était alors effondré au volant victime d'une crise cardiaque. Une affaire jugée devant les assises.

Mais depuis la réforme de la Cour d’assises, il y a deux ans, ce type de fait peut être jugé par un simple tribunal. Ce fut le cas mardi à Dinant, avec une peine jugée sévère.

Patrick Michalle

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK