Journées du patrimoine en Wallonie: à la découverte de la table des Sorcières

Elle demeure là, posée sur son socle de roche en plein milieu du bois des Rocs dans la commune d'Ittre. Une pierre ronde de deux tonnes et 1,5 mètre de diamètre. On la connait aussi sous le nom de "table druidique" car elle daterait de la période celtique. "Certains pensent qu'elle vient du néolithique mais vu la façon dont la pierre est taillée, les outils datent plutôt de l'Age du fer plutôt que du bronze, explique Bernard Quairiaux du syndicat d'initiative de Ittre et passionné du lieu. En fait, on pense que cette table servait de lieu de culte aux druides qui célébraient les solstices en dressant des feux ici. C'était le moment où le feu de la Terre et du ciel se rejoignent. Le matin de ces solstices, le soleil, la table des Sorcières et une autre pierre semblable située à Braine-l'Alleud, à quelques kilomètres, étaient d'ailleurs parfaitement alignés". 

Cette table est d'autant plus mystérieuse que l'origine de la roche dénote complètement avec la géologie du bois, de la région et même de tout le pays : "Des analyses réalisées par l'ULB ont démontré qu'elle proviendrait d'une roche volcanique que l'on retrouve soit de l'Eifel en Allemagne ou bien dans le Massif central en France. Pourquoi apporter une telle roche ici alors qu'il y en a tant dans ce bois ? C'est un mystère non-résolu."

La légende du linge propre

En fait, tout le bois transpire le mystère. Des petits amoncellements de pierres, posés dans le lit du ruisseau et en équilibre précaire, participent d'autant plus à l'atmosphère de l'endroit : "Ils n'étaient pas là quand je suis passé il y a à peine deux jours. Des gens, des druides qui viennent de l'Europe entière, passent ici et font des cérémonies, des incantations. Regardez, il y a même des petites sculptures de bois dans la grotte juste là-bas".

Mais la table des Sorcières tire son nom d'une autre légende médiévale : "Les lavandières un peu paresseuses ou fatiguées laissaient leur linge sur cette pierre le soir et apparemment, les vêtements étaient propres quand elles revenaient le lendemain. Le lieu était apparemment fréquenté par les sorcières... C'est quand même une façon plus positive de parler des sorcières non ?"

Un brève marche depuis la route permettra à n'importe quel promeneur de se plonger au sein des légendes qui entourent ce dolmen. Ouvrez l’œil, écoutez attentivement, vous découvrirez peut-être des nains, des farfadets ou des gnomes cachés derrière une fougère ou un rocher à vous observer.

Les 28e journées du Patrimoine de Wallonie se déroulent ces samedi 10 et dimanche 11 septembre. Plus de 920 monuments seront ouverts au public sur le thème du Patrimoine religieux et philosophique. Et à l'instar de la table des Sorcières, il n'y a pas que des églises à visiter.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK