Journée sans crédit à Bastogne

Il y a quelques mois, une publicité radio incitait à payer ses bananes avec une carte crédit ... et même à acheter une banane à la fois, pour multiplier ses chances de gagner à un concours. En réaction, la plateforme « Journée sans crédit » a été mise en place par des Equipes populaires et du Groupe Action Surendettement mobilisant 20 associations de la province.
Les promoteurs de cette journée sans crédit sont allés à la rencontre des jeunes pour qu'ils prennent une part active à cette journée. Des projets sont nés sous la forme de clip-vidéos, d'ateliers d'écriture, de chansons Rap.
Deux maisons de jeunes de la province se sont activement investies : la maison des jeunes de Florenville, qui a réalisé le clip-vidéo de la journée, pastiché et détourné des publicités, ils sont allés à la rencontre d'autres jeunes à Liège.  La maison des jeunes de Bastogne a organisé des ateliers Rap, leurs chansons sont à l'écoute sur le www.journeesanscredit.be

Les jeunes ne sont pas dupes

Ils ont aiguisé leur sens critique et l'ont mis au service de leur créativité.
Une revue La peau de banane raconte toute cette démarche, Des interviews de personnalités enrichissent son contenu. Vous y retrouverez notamment le témoignage de Jonathan Bradfer, journaliste à la RTBF  qui nous confie qu'en ce moment, il économise pour un voyage qui lui tient à cur ... L'écrivain Nicolas Ancion témoigne que des jeunes lui demande régulièrement s'il est riche. Il répond : Je suis riche tout simplement parce que je dépense moins que ce que je gagne... A la question : es-tu cigale ? Es-tu fourmi ? Jean-Luc Fonck, alias Sttellla répond : Je suis cimi et fourgale... Une sensibilisation qui ne manque pas d'humour. 

Interpellation des politiques

Outre cette campagne de sensibilisation, la journée sans crédit se veut aussi un moment d'interpellation des personnalités politiques afin d'obtenir une meilleure protection des consommateurs et plus particulièrement des consommateurs fragilisés.
Rendez-vous donc, ce samedi 28 novembre à Bastogne sur le marché, de 9h00 à 12h00, pour retrouver les associations partenaires et rejoindre les jeunes qui interpréteront leurs chansons Rap sur la pub et la consommation, le clip réalisé sera diffusé et la revue  La peau de banane sera distribuée gratuitement.

Jean-Pierre Pirson

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK