Johnson & Johnson crée 110 emplois à La Louvière

Ce centre, d'une superficie de 25 000 m2 avec possibilité d'extension, sera construit sur le site de Garocentre. Il bénéficie d'un investissement de 49 millions d'euros, dont 11 millions en provenance de la Région wallonne, a précisé le ministre wallon de l'Economie Jean-Claude Marcourt.

Sa construction devrait démarrer en 2010, pour une mise en service prévue en 2012. Il acheminera des cargaisons vers 11 pays européens et vers des filiales J&J ailleurs dans le monde.

La situation de La Louvière et de la Wallonie en général, au centre de plusieurs grands marchés et bénéficiant d'un maillage routier, ferroviaire et aéroportuaire favorable, a facilité le choix, a souligné Dirk Collier, secrétaire général de Janssen Pharmaceutica.

L'expérience acquise sur un autre site de la région, celui de Courcelles (Charleroi) qui emploie déjà quelque 350 personnes, a également joué un rôle.

Le nouveau centre louviérois centralisera les activités de 15 sites de J&J dispersés en Europe. Ceux-ci ne verront pas spécialement leur niveau d'emploi diminuer, mais seront réorientés.

Les 110 emplois futurs liés à La Louvière ne seront pas hautement qualifiés, mais nécessiteront pour bon nombre une formation en interne. La Région wallonne était en concurrence avec la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Flandre, a précisé Jean-Claude Marcourt.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK