Jette réaffirme son refus de voir la Flandre augmenter la capacité du Ring

Les différents projets pour le réaménagement du ring Nord étaient discutés hier soir à Jette
Les différents projets pour le réaménagement du ring Nord étaient discutés hier soir à Jette - © @belga

Hier soir, la Werkvennootschap (L'agence flamande chargée de coordonner les grands travaux de mobilité) présentait à Jette, les différents scénarios envisagés pour le réaménagement de la circulation sur le Ring Nord. La possibilité d'ajouter des bandes de circulation même si d'autres possibilités sont également envisagées (par exemple l'aménagement d'un boulevard urbain, parallèle au ring). La plupart de ces scénarios prévoient toutefois l'augmentation de la capacité routière. Ce que conteste depuis toujours, la commune de Jette qui redoute une détérioration de la qualité de l'air.

A l'issue de cette nouvelle présentation, les échevines de l’Environnement, Claire Vandevivere, et de la Mobilité, Nathalie De Swaef, ont une nouvelle fois rappelé la position de la commune de Jette, à savoir que l’augmentation de la capacité du Ring ne s’inscrit pas dans une optique de développement durable ni de santé publique et qu’elle ne résoudra pas les problèmes d’engorgement. Elles préconisent par contre une mesure simple comme la réduction de la vitesse à 80km/h permettrait déjà de réduire facilement et rapidement une grande partie des embouteillages et d’améliorer la qualité de l’air.

Les différents projets prévoient en outre de nouvelles infrastructures cyclables ainsi que le développement du transport en commun (projet Ringtrambus). Les échevines jettoises craignent toutefois que le bénéfice de ces mesures ne soit anéanti par l’augmentation de la capacité des infrastructures routières.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK