Jette: des enfants se mobilisent pour Haïti

- © RTBF

Un élan de solidarité envahit le coeur des enfants d'une école située à Jette. Un projet insufflé par l'émotion et la sensibilité de leur institutrice : Cécile Caussin

Aujourd'hui encore, Haïti compte ses victimes et tente de faire face à ce drame qui a choqué la terre entière. Dans les écoles de part le monde, instituteurs et élèves décriptent ensemble les retombées de cette catastrophe SUR-naturelle qui touche chacun au plus profond de lui-même, au plus profond de son intégrité, de son identité et dans sa survie. Cette terrifiante actualité est dans tous les esprits même à des milliers de kms de cette terre touchée en son coeur.

"Aux actes... citoyens"

Céline Caussin, institutrice à l'école de Van Halmont à Jette a sensibiliser les élèves de sa classe face à ce drame humain. Des élèves de primaire qui mesuraient déjà bien l'ampleur du séisme à Port-Au-Prince et qui ont été très affectés par le nombre d'enfants qui ont perdus leur famille à la suite de la catastrophe de la semaine dernière.  Céline a porter cette émulation en une énergie positive, en une action citoyenne. Ainsi, avec sa classe,ils ont réalisés des poupées en carton qu'ils ont décidés de vendre au profit des victimes de Haïti.

Des poupées chargées de symbolique

Ces poupées sont similaires à celles que l'on trouve au Guatemala me raconte l'institutrice.  Elles sont faites de bout de ficelle, de carton, de tissu, de bois, ... et permettent aux enfants de là-bas, lors du coucher, de leurs raconter tous leurs petits et grands malheurs de la journée ! Des poupées qui absorbent et accompagnent un peu dans le chagrin, des poupées qui en telles circonstances leurs tiennent la main... à ces enfants devenus orphelins, à ces parents blessés dans leurs chairs,... à toutes les victimes du séisme.

Un coup de coeur pour cette institution scolaire

Un coup de coeur pour la directrice qui nous a fait part de cette belle initiative portée par l'une de ses enseignantes, un coup de chapeau aux élèves qui contribueront à rendre le chagrin un peu moins amère.

Vente des poupées

Ces poupées qui sont encore en cours de fabrication seront vendues 1 euro au sein de l'école mais aussi aux sorties d'autres institutions scolaires dans la région de Jette.

Surtout réservez -leur un bon accueil, ces poupées sont celles qui viennent du coeur.

Les bénéfices seront directement versés via l' UNICEF aux enfants victimes en plein coeur... d' Haïti. 

Nathalie De Wulf

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK