Jetairfly met fin au contrat qui la liait à Swissport

Après 9 ans de collaboration avec Flightcare (racheté l'an dernier par Swissport), Jetairfly décide de lancer un appel d'offres, avec cahier des charges précis. La compagnie aérienne vient d'opter pour le changement: elle fera appel aux bagagistes et autres services de maintenance d'Aviapartner-WFS, dès le 12 avril. Durée du contrat: 3 ans.

"Plusieurs facteurs ont influencé notre choix, déclare Florence Bruyère (porte-parole de Jetairfly). Des facteurs objectifs basés sur des données chiffrées. Bien entendu, l’aspect financier – en tant qu’entreprise commerciale – a été un élément essentiel. Mais surtout, il y a les performances de l’opérateur : pour nos opérations à nous mais aussi par rapport aux services offerts à nos passagers."

Chez Swissport, on attend lundi prochain pour communiquer aux syndicats les conséquences de cette perte de contrat sur l'emploi. D'après Kurt Callaerts (de la CSC-Aviation), ce contrat représentait de 15 à 20% du volume de travail. Une partie des 1600 travailleurs de Swissport-Bruxelles serait directement menacée par ce changement. Le syndicaliste parle de "100 à 150 personnes qui pourraient être affectées".

Aviapartner-WFS (actuellement 1200 travailleurs à Zaventem) serait prête à reprendre le personnel surnuméraire de son concurrent. Mais ce possible transfert doit encore être débattu avec les syndicats, la semaine prochaine.

Notons enfin que les deux sociétés de maintenance se disputeront bientôt d'autres clients. Ce sera bientôt le cas avec les compagnies British Airways/Ibéria et Thomas Cook.

Jean-Claude Hennuy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK