Jean Polak, un des architectes de l'Atomium, nous a quittés

Christophe Pourtois, le directeur du CIVA, le centre international pour la Ville et l'Architecture, nous explique l’importance de l’architecte de Jean Polak pour la ville de Bruxelles.

'' On peut sans aucun doute dire qu’il a marqué Bruxelles de son empreinte, de manière considérable. Comme son père l’avait déjà fait en son temps, au moment de la splendeur de l’Art déco. Jean Polak et son frère André ont quant à eux marqué notre paysage de l’après seconde guerre mondiale. On connait bien sûr tous l’Atomium qu’il a érigé au Heysel pour l’expo 58, en collaboration avec l’ingénieur André Waterkeyn. Avec son frère, il en est l'architecte.  Mais, on passe également tous les jours à côté de très nombreux bâtiments qui ont marqué les développements urbanistiques de l’après seconde guerre mondiale à Bruxelles comme le World Trade Center ou la tour des assurances Generali sur l’avenue Louise, ou encore le grand magasin Innovation dont il a assumé la reconstruction à la fin des années 60, exactement entre 1968 et 1970.''

Le père de Jean Polak, l'architecte suisse Michel Polak, est l'auteur notamment à Bruxelles du Résidence Palace et de la Maison Empain.

Philippe Carlot
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK