Jean Demannez batteur du groupe de Rai "107 Quater"

Jean Demannez batteur du groupe de Rai "107 Quater" à Oujda
3 images
Jean Demannez batteur du groupe de Rai "107 Quater" à Oujda - © Tous droits réservés

Ils sont bruxellois pur jus, cinq amis de toujours, réunis en un groupe de rock "années 60-70". Ils étaient hier soir aux fêtes du Sablon à Bruxelles, mais ils rentraient du Festival de musique Raï à Oujda, au Maroc. Leur groupe s'appelle "le 107 QUATER" et se lance dans l'interculturalité.

Le nom du groupe fait référence à l'article 107 quater de la constitution belge créant la région bruxelloise, et le batteur n'est autre que Jean Demannez, ex-bourgmestre de St Josse. C’est d'ailleurs suite à une action de coopération de la commune avec un village de la région de l'Oriental au Maroc, qu'est née la collaboration avec le festival du Raï comme l'explique l'ancien bourgmestre : "Ils sont venus en Belgique et ils ont entendu l’orchestre et puis ils ont trouvé drôle d’inviter l’orchestre du bourgmestre disons et puis après, finalement, le bourgmestre a disparu et l’orchestre est resté.  C’est un style de musique très différent, rien à voir, mais leur volonté est de rapprocher cette culture musicale.  D’un autre côté, on a aussi un peu fait l’effort de se rapprocher d’eux.  Cette année-ci on a sorti un cd composé par le groupe et qui est dans la touche orientale marquée Rai.  Et il y a une jeune fille qui chante quatre couplets dans un des morceaux composé par le groupe. Un morceau à l’orientale… "

Chainae a seulement 16 ans et se montre ravie de l'expérience : "Je voulais bien chanter un nouveau genre de musique et puis j’aime bien le rock et l’idée c’était de mélanger la musique raï et le rock.  C’est pour montrer que les deux cultures se rapprochent avec la musique."

Quand on sait que la majorité des belgo-marocains de Bxl viennent de cette région, le rapprochement musical prend tout son sens.

Betty Cleeren

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK