Jawad Benhattal écope de 5 ans de prison dans un dossier d'arme en prison

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné Jawad Benhattal à cinq ans d'emprisonnement ferme.
Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné Jawad Benhattal à cinq ans d'emprisonnement ferme. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné lundi Jawad Benhattal, Bruxellois né en 1987 et soupçonné depuis l'été dernier d'avoir fomenté un attentat terroriste dans la fan zone de l'espace Rogier durant l'Euro 2016, à cinq ans d'emprisonnement ferme. Il devait s'expliquer à Nivelles dans un dossier d'arme, lancée par dessus le mur de la prison de Nivelles le 23 juillet 2011, en vue de faciliter l'évasion de Yassine D. Quatre prévenus étaient poursuivis: Yassine D. écope également de cinq ans de prison et Khalid E., qui a lancé l'arme et son chargeur, est lui condamné à quatre ans de prison ferme.

Un quatrième prévenu, le frère de Jawad Benhattal, qui a remis à Khalid E. l'arme que celui-ci a lancé dans le préau de la prison de Nivelles, est condamné à trois ans d'emprisonnement assortis d'un sursis pour ce qui excède 20 mois de détention.

Les trois prévenus les plus lourdement sanctionnés, tous en état de récidive, sont aujourd'hui détenus pour autre cause et le ministère public a obtenu que leur arrestation immédiate soit ordonnée dans la foulée du prononcé du jugement.

Durant l'enquête et lors des plaidoiries devant le tribunal, les prévenus niaient les faits. C'était toujours leur position après le jugement, lorsqu'ils ont pris la parole à propos de la possibilité d'arrestation immédiate. "J'irai en appel directement: c'est une peine de fou", a déclaré Jawad Benhattal.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK