Jamioulx: un exercice catastrophe avec du gaz réel crée la polémique

Un exercice catastrophe a provoqué l'émoi, ce jeudi matin, dans le village de Jamioulx, dans l’entité de Ham-sur-Heure. Le bourgmestre Yves Binon, les services d'ORES, gestionnaire du réseau de distribution du gaz, et le chef de zone de la police locale avaient organisé une fuite de gaz avec "échappement contrôlé". Mais ils n’en ont pas  averti les pompiers de Charleroi. Le réalisme a été poussé jusqu'à percer un trottoir evant une habitation, au cœur du village, et d'ouvrir une vanne pour un "échappement contrôlé" de gaz.

Les pompiers de Charleroi, qui pensaient intervenir sur une véritable fuite, déplorent les risques qu'ils ont pris sur la route. Le plan communal d'urgence a été déclenché et le débriefing qui s'en est suivi a débouché sur un satisfecit du bourgmestre, l'intervention des secours s'étant parfaitement déroulée. Ce dernier, ainsi que les services d'ORES, ont toutefois présenté leurs excuses à la riveraine devant chez qui la "vraie fausse" fuite de gaz s'est produite.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK