Ittre: l'exploitation de fraises menacée

Une étude d'incidence est en cours, avec pour but de transformer le champ de fraises en sablière. Triste pour l'exploitant, Ferdinand Jolly, qui estime que le site est vraiment d'une qualité exceptionnelle pour la production de fraises : "le site est entouré de haies et protégé du vent. Le terrain est en pente légère vers le sud, ça permet d'avoir des fraises précoces au printemps qui ont du goût. Ce serait vraiment dommage de sacrifier tout ça pour une exploitation de sable qui se fait en 25 ans et en one shot : on fait un trou et puis on rebouche après". 

Une fête de la fraise au goût amer

Ce dimanche, on a assisté à une levée de boucliers lors de la quatrième édition de la fête de la fraise à Ittre. Traditionnellement, c'est la seule journée où chacun peut venir ramasser les fraises dans l'unique exploitation locale. Des associations de défense de l'environnement ce sont mêlées aux visiteurs comme l'association « grain de sable » que représente Dominique Demeure : "Ce n'est surtout pas le bon endroit parce que c'est une zone agricole d'intérêt paysager. Notre combat est essentiellement environnemental, il ne faut pas nous taxer de nymbisme primaire, oui bien sûr ça ne nous fait pas plaisir, et puis y a d'autres choses, la nappe phréatique, la zone Natura 2000 juste à côté, le village de Ittre en contrebas. Donc toutes les nuisances liées aux écoulements qui vont en revenir. Faut pas oublier que Mellery c'était une sablière. Quand on a fini d'exploiter une sablière on la bourre avec n'importe quoi, là aussi ça va poser d'autres soucis".

Pétition et mobilisation

Les opposants au projet de carrière ont fait signer une pétition contre le changement du plan de secteur. Une bataille qui ne fait que commencer. Les opposants veulent mobiliser pour réagir massivement dans le cadre de la prochaine enquête publique.

 

Patrick Michalle avec Colette Jaspers

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK