Intermarché utilise-t-il de faux indépendants ?

RTBF
RTBF - © RTBF

Un ancien franchisé d'Intermarché dénonce les méthodes du groupe, qui s'apparenteraient à de l'abus de confiance, voire à de l'escroquerie.

La chaîne de magasins Intermarché est au centre d'une enquête de la justice nivelloise.

Plusieurs perquisitions ont été menées récemment aux sièges de gestion de la chaîne de magasins situés à Louvain-la-Neuve et Villers-le-Bouillet.

Apparemment, ce sont des documents comptables et des listings qui semblent intéresser les enquêteurs.

Depuis janvier 2007, la justice nivelloise est saisie d'une plainte au pénal émanant d'un ancien franchisé de la chaîne Intermarché.

Celui-ci a géré le magasin de Court-Saint-Etienne durant huit ans.

Finalement acculé à la faillite pour des raisons dont il rend responsable la chaîne de magasins, l'ex-gérant dénonce un système où tout est fait pour gagner de l'argent au détriment des franchisés: abus de confiance, escroquerie, abus de biens sociaux, les accusations sont graves.

Pour les vérifier, la justice a mis l'affaire à l'instruction. Plus d'une vingtaine de témoins auraient déjà été entendus et les perquisitions récentes visent à vérifier les informations recueillies.

La justice cherche également à établir si des liens de subordination existaient entre la direction d'Intermarché et ses franchisés, auquel cas ces derniers seraient considérés comme de faux indépendants.

L'enquête n'est pas terminée. Du coté de la direction d'Intermarché, on estime n'avoir rien à se reprocher, affirmant vouloir collaborer à l'enquête en toute transparence.

(Patrick Michalle)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK