Intempéries à Hamoir: deux blessés, le plan communal d'urgence déclenché

Les violents orages de cette nuit ont fait des blessés du côté de Hamoir, en région liégeoise. C'est le village de Comblain-la-Tour qui a été particulièrement touché. Des vents puissants ont balayé un camp de danseurs folkloriques et un camping résidentiel.

Un adolescent à l'hôpital

L'alerte a été donnée vers 4h30 du matin, d'abord dans un centre de loisirs, le Parc des Polonais. Ce Parc était occupé par un groupe de danse folklorique polonaise. Une trentaine de personnes, des adultes et des enfants originaires de Genk, dans le Limbourg, y campaient lorsque les orages ont frappé. Un jeune adolescent de 13 ans a dû être emmené à l'hôpital pour une fracture au poignet provoquée par la chute d'une branche.

5 images
La rue de Fairon, à Comblain-la-Tour © RTBF - Natacha Mann

Un camping évacué, une résidente blessée

C'est ensuite un camping résidentiel qui a été balayé par ces vents violents. Ce camping, Le Rocher de la Vierge, accueille à l'année une centaine de résidents. Des arbres sont tombés sur des caravanes. Une occupante, prise de panique pendant l'orage, a glissé en sortant de sa caravane. Elle est tombée et s'est fracturé plusieurs vertèbres. La résidente a dû être hospitalisée. Aline Quoilin, propriétaire du camping: "Nous avons beaucoup d'arbres qui ont craqué, nous avons eu beaucoup de grêlons. Les pompiers ont fait évacuer tout le camping. Les résidents sont allés dans la buvette pour être rassurés et en sécurité. On sert du café et du cécémel chaud, ils sont bien au chaud à l'intérieur. Comme on est en bordure des bois, il y a toujours un peu de bois qui pourrait casser. Pour le moment, on attend des bûcherons pour voir s'il n'y a pas des autres arbres qui menaceraient de tomber".

5 images
L’entrée du camping du Rocher de la Vierge est complètement bloquée © RTBF - Natacha Mann

Le plan communal d'urgence déclenché

A Hamoir, l'alerte jaune, le niveau d'urgence, a été déclenché. Lentement, la circulation est redevenue fluide. Depuis ce matin, les pompiers dégagent les routes des branches et des arbres tombés. Certaines voitures et toitures ont aussi subi des dégâts.

 

5 images
Certaines voitures ont aussi subi des dégâts. © RTBF - Martial Giot

Les vacanciers des lieux sinistrés vont rentrer chez eux

Vendredi après-midi, les vacanciers des deux sites ont reçu l'autorisation de retourner sur les endroits sinistrés pour récupérer leurs affaires. Auparavant, les pompiers ont dû sécuriser les lieux et dégager les voiries. D'après le capitaine Tanguy Fierens, la majorité des touristes ont décidé de rentrer chez eux, mettant fin à leur séjour. "Le groupe de danse folklorique est en train de remballer ses affaires. Tout comme une partie des campeurs, ceux pour qui c'est possible..." a expliqué le capitaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK