Inondations : le trafic ferroviaire restera perturbé jusqu’au 30 août

Depuis les inondations du mois de juillet, le trafic ferroviaire est perturbé sur plusieurs lignes. Les travaux pour rétablir le réseau avancent bien, mais les trains ne circuleront pas avant le 31 août sur certains tronçons fortement endommagés. C’est le cas de l’important tronçon entre Ottignies et Gembloux.

Bruxelles Luxembourg, objectif : rétablir la circulation le 30 août

Pour Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel, la première échéance de remise en service du trafic le 15 août n’était tout simplement pas tenable : "Entre Gembloux et Ottignies, ce sont des talus qui se sont laissés aller. A certains endroits, les trains sont perchés à vingt mètres au-dessus des habitations. Mis bout à bout, il y a 350 mètres de talus à stabiliser. On doit faire une sorte de Lego avec des pierres en bas de ce talus pour être certain qu’il soit stabilisé. L’objectif est désormais une remise en service pour le 30 août". La circulation sera-t-elle normalisée ? Soit deux voies de circulation en service ? Il est encore trop tôt pour se prononcer sur ce point.

Du côté de Dinant, encore dix jours de travaux

Il reste d’autres tronçons impraticables au sud de Liège, mais également du côté de Dinant, où l’image la plus marquante des inondations est certainement celle d’un passage à niveau où des dizaines de voitures, emportées par un torrent, se sont empilées.

2 images
Le passage à niveau de Dinant après les inondations du 24 juillet. © Thi Diem Quach

Aujourd’hui, le décor est radicalement différent. Les voitures encastrées ont été évacuées et le passage à niveau est devenu une tranchée où se succèdent les engins de chantier. Les voies sont entièrement démontées. Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel : "L’eau a envahi la voie de part et d’autre de ce passage à niveau. De la boue s’est mélangée au ballast, ce tapis de cailloux qui assure la stabilité de la voie, lui faisant perdre ses propriétés. On doit donc le remplacer sur 400 mètres. Et donc, avant cela, démonter 800 mètres de voies".

Le passage à niveau restera fermé aux voitures plusieurs semaines

Le passage à niveau a également été entièrement détruit. Sa remise en service sera beaucoup plus longue. Il faudra compter des semaines voire des mois. "Un passage à niveau, ce n’est pas que des voies et des barrières, il y a toute une électronique derrière, et ce sont des pièces uniques, qui prennent place dans une loge de signalisation, qui contient toute l’informatique. En ferroviaire, il n’y a pas de solution clef sur porte, tout est sur mesure, cela va prendre du temps". Le passage à niveau sera donc réparé bien après la remise en service des voies. Pour permettre le passage des trains, il sera purement et simplement fermé à la circulation. "Notre priorité c’est de rétablir le trafic ferroviaire. On se situe sur un axe clef pour le fret. Une ligne qui relie les ports belges au sud de l’Europe". La remise en service de l’ensemble de la ligne Dinant est prévue pour le lundi 16 août.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK