Innovation en Belgique : un système permet d'éteindre à distance les feux lumineux des éoliennes

Innovation en Belgique : un système permet d'éteindre à distance les feux lumineux des éoliennes
2 images
Innovation en Belgique : un système permet d'éteindre à distance les feux lumineux des éoliennes - © RTBF

Il s’agit d’un logiciel informatique présenté comme une première en Belgique. Il permet d’éteindre le balisage des éoliennes. Ces feux lumineux présents sur les engins irritent de nombreux riverains. C’est une des raisons qui poussent des citoyens à refuser des projets éoliens près de chez eux. Un comportement qui appartient peut-être au passé grâce à cette avancée technologique.

Ces feux sont indispensables pour assurer la sécurité des pilotes de l’armée de l’air belge. Ceux-ci s’entraînent régulièrement la nuit aux alentours de parcs éoliens. Le système mis au point par GreenWatch et testé par la société Eneco est déjà opérationnel à Molenbaix dans le Hainaut. Il permet à la Défense de pouvoir rallumer les feux en cas de nécessité ou d'exercices de pilotes de chasse. Il a été développé par une start-up de Louvain-la-Neuve. "Notre PME existe depuis 2009. Après un projet dans le cadre du plan Marshall, nous avons travaillé sur une carte électronique sophistiquée qui permet de mettre en pause le balisage", explique Jérôme Kervyn de Meerendré patron de GreenWatch.

"Il s’agit d’une première mondiale car à notre connaissance aucune société n’a recours à cette technologie", explique fièrement Miguel de Schaetzen responsable d’Eneco Wind (200 éoliennes en Belgique). 

"Nous n’avons pas déposé de brevet car il s’agit d’une carte électronique", détaille Jérôme Kervyn de Meerendré. "Comment cela fonctionne-t-il ? C’est simple. La Défense a accès à une plateforme qui est en réalité un site internet. Celui-ci pilote un logiciel qui allume et éteint le balisage".

Bientôt toutes les éoliennes équipées de ce système ? 

Actuellement, ce logiciel a été testé à trois endroits. Il est mis en service seulement sur les turbines d'Eneco Wind. Mais Edora, la Fédération des entreprises tournées vers la transition énergétique, s'est déjà montré intéressé par cette technologie. Elle a assuré ce matin lors d'une conférence de presse de faire le relais des avantages de cette solution auprès de l'ensemble du secteur. Elle considère qu'un des enjeux est maintenant de rendre ce balisage dynamique également possible pour les éoliennes de plus de 150 mètres de haut. 

Quelle est la fiabilité de cette technologie ? 

Ce système est actif depuis le 25 octobre 2019 sur le parc éolien de Molembaix dans la commune de Celles. Le temps d'allumage des feux sur les éoliennes y est passé de 100% à 32% et le retour des riverains est positif. Le système de balisage dynamique va donc être étendu aux parcs éoliens de Ciney, Boneffe, Turnout, Zelzate, Zeebrugge, Neufchâteau et Berloz. "Le défi était de taille car il a fallu répondre à un cahier des charges très strict. L'armée devait avoir la maîtrise du système et nous devions garantir une assistance à n'importe quel moment si une défaillance devait être constatée. Ces mois de tests ont été concluants, ils nous ont permis de démontrer la fiabilité de la carte électronique de pilotage accessible à la Défense", précise Jérôme Kervyn, le CEO GreenWatch.

En Wallonie, il y a actuellement 440 éoliennes. La volonté du Gouvernement wallon est de doubler ce chiffre d'ici 2030. Les ministres Willy Borsus et Philippe Henry étaient d'ailleurs tous deux présents lors de la présentation à la presse de cette innovation belge, wallonne de surcroît. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK