Incident à la prison de Lantin : gardiens blessés, détenus sur le toit et un préavis de grève de 24h

Un sérieux incident s’est produit lors de la rentrée de préau à la prison de Lantin ce vendredi après-midi, au terme duquel six détenus se sont retranchés sur le toit d’un bloc de la prison. Suite à cet incident, les gardiens ont décidé de lancer une grève de 24 heures, à partir de 22h ce soir. Le front commun syndical des gardiens de la prison de Lantin (Juprelle) a déposé, vendredi soir, un préavis de grève. De vendredi 22 heures à samedi 22 heures, la prison tournera donc avec un service minimum.

Des détenus réfugiés sur le toit

Selon des délégués syndicaux présents sur place, lors de la rentrée du préau, un détenu s’est rebellé et a tenté de monter sur un toit. Il a alors chuté et des gardiens sont intervenus pour lui porter secours. Une dizaine d’autres détenus de la maison de peine les ont alors agressés : trois agents ont été blessés et emmenés à l’hôpital, dont ils sont sortis en soirée, a précisé, Christine Servaes bourgmestre de Juprelle. Cette dernière n'avait cependant pas d'informations précises sur leur état de santé.

Six détenus se sont retranchés sur le toit du bloc U de la maison de peine. A 19h30, la police était sur place et tentait de les déloger. La bourgmestre a déclaré, que peu après 21h30, les 6 détenus s'y trouvaient toujours. Les autres détenus ont rejoint leurs cellules et la situation dans ce quartier est sous contrôle.

Les raisons de cet incident seraient, toujours un détenu, les conditions de vie en prison rendues plus difficiles avec la crise du coronavirus puisque les détenus n’ont notamment plus droit aux visites. Avec l'épidémie de Coronavirus, la prison de Lantin, comme d'autres, fait face à une tension grandissante ces derniers jours. Les détenus sont confinés 23 heures sur 24 en cellule, les visites ont été supprimées ainsi que toutes activités proposées au sein de la prison.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK