Incendies dans le quartier d'Aulne à Ixelles, symptômes d'un problème d'insécurité plus large

La voiture incendiée dans le parking des logements sociaux du quartier d'Aulne, à Ixelles
2 images
La voiture incendiée dans le parking des logements sociaux du quartier d'Aulne, à Ixelles - © Tous droits réservés

Trois incendies en quelques mois dans les logements sociaux du Quartier d'Aulne à Ixelles, à deux pas de l'hôpital. Ils sont tous d'origine criminelle.

Le dernier en date, c'était la nuit de mardi à mercredi. Une voiture qui se trouvait dans le parking a été incendiée. Des dizaines d'habitants ont été évacués pendant quelques heures. Des travaux de plomberie et d'électricité sont en cours.

Pour certains locataires, c'en est trop. Ils ne supportent plus l'insécurité qui règne dans ces logements sociaux.

Un problème d'insécurité plus large 

" Cela fait trois fois! Ça suffit! On a des enfants, il y a des personnes âgées, on a peur!" Cette habitante est à bout de nerfs. Dans le parking où le feu a été bouté, elle interpelle les propriétaires de ces logements sociaux venus évaluer les dégâts. "Ça fait un an que l'on nous dit que l'on va sécuriser les lieux! ".

Ces incendies sont en fait les symptômes d'un problème d'insécurité beaucoup plus large en sous-sol. Georgia Emmans, l'une des concierges du site explique: " Il y a des gens qui zonent, des gens qui viennent de l'extérieur, toutes les entrées sont ouvertes. Donc tout le monde rentre, sort. Certains dorment dans les caves. Venez voir".

La concierge ouvre la porte d'une petite cave: "Voilà, tout confort, le matelas, un petit tapis, donc c'est vraiment un espace qui a été installé pour dormir".

Les habitantes croisées nous expliquent qu'elles n'osent plus descendre dans les caves: "C'est comme un magasin en bas. Ils vendent de la drogue, du haschisch". 

Des travaux de sécurisation en cours 

BinHôme et Comensia, les deux sociétés propriétaires disent prendre la mesure du problème. Des travaux sont en cours depuis plusieurs semaines, comme le détaille Nathalie Nicaise, directrice de BinHôme: "On a tout remis aux normes sécurité incendie; les dévidoirs, les extincteurs. Nous travaillons sur la sécurisation du bâtiment, c'est-à-dire les entrées des immeubles vers les parkings mais aussi les entrées des immeubles à rue. On est en train de revoir la parlophonie. Ces travaux ont été entamés en juillet, mais systématiquement, quand ce genre d'incendies arrive, on est freiné".

Des caméras vont aussi être installées et l'accès aux parkings va être fermé. Les sociétés en appellent aussi à la responsabilité des locataires.

Pierre Hargot, de Comensia insiste : "Nous ne sommes pas non plus un service policier. Une fois que tout sera remis en ordre, si on veut que cela fonctionne bien, il faut qu'il y ait un partage de responsabilités entre la société et les locataires". Le site du quartier d'Aulne compte 260 logements sociaux. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK