Incendie mortel à la Roche: la défense demande une nouvelle expertise

Alors qu'une audience avait été fixée ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Marche-en-Famenne, les avocats de la défense ont demandé, sans que les parties civiles ne s'y opposent, qu'il soit procédé à une nouvelle expertise de la bonbonne à l'origine de l'incendie. Pour la défense, des éléments tels que les numéros de fabrication et de série, la date de remplissage et de contrôle, devraient permettre de mieux cerner les responsabilités. Une question de propriété pourrait aussi être soulevée puisque la bonbonne était louée à Shell.

La victime, Bart De Vries, accompagnait le 17 octobre 2010 un groupe composé d'anciens scouts membre du KSA de Zulte, qui occupaient les lieux pour le week-end. La manipulation d'une bonbonne de gaz avait provoqué l'incendie en début de matinée. Bart De Vries s'était retrouvé prisonnier, alors que les autres membres du groupe avaient quitté les lieux. Deux personnes ont été renvoyées devant le tribunal dans cette affaire : le responsable du bâtiment et l'ami de la victime qui a manipulé la bouteille de gaz.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK