Incendie à Saint-Gilles: la cause du sinistre n'est toujours pas établie

Incendie à Saint-Gilles: la cause du sinistre n'est toujours pas établie
Incendie à Saint-Gilles: la cause du sinistre n'est toujours pas établie - © Tous droits réservés

Les circonstances précises de l'incendie qui a fortement endommagé vendredi soir un entrepôt des anciennes Glacière à Saint-Gilles ne sont toujours pas connues, mais rien n'indique pour l'instant qu'il s'agirait d'un acte malveillant, fait savoir le parquet de Bruxelles samedi. Aucun blessé n'est à déplorer.

Une quinzaine d'artistes étaient présents au sein du bâtiment vendredi vers 20h lorsque le feu s'est déclaré. Ils ont pu quitter le bâtiment sains et saufs mais, lorsque les pompiers sont arrivés sur place, le feu s'était répandu dans tout le complexe. Les services de secours craignaient également que de bonbonnes de gaz n'explosent. La rue de la Glacière a été évacuée et la chaussée de Waterloo a été partiellement fermée à la circulation. En fin de compte, il s'est avéré que les bonbonnes étaient vides.

Les pompiers sont restés sur place toute la nuit pour combattre l'incendie. Une dizaine de personnes logeant à proximité immédiate de l'immeuble ont dû quitter leur habitation et être hébergées par la commune de Saint-Gilles.

A la suite de l'incendie, le musée d'art fantastique doit provisoirement fermer ses portes. Le bâtiment comportait plusieurs locaux du musée. Celui-ci va devoir maintenant trouver de nouvelles installations avant d'envisager une réouverture, a expliqué son patron, Michel Dircken.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK