Incendie à Chastre: la thèse accidentelle est privilégiée ; en attendant, la solidarité s'organise

Le CPAS a dédié une ligne téléphonique pour recenser les propositions d'aide et de dons (illustration).
Le CPAS a dédié une ligne téléphonique pour recenser les propositions d'aide et de dons (illustration). - © Olivier Hoslet - BELGA

On en sait un peu plus à Chastre, après l'incendie qui a dévasté trois habitations du centre de la localité mardi soir. C'est sans doute de l'huile sur un réchaud qui a déclenché le départ des flammes. Ce sont du moins les premières conclusions des enquêteurs. Confirmant par-là la thèse accidentelle.

Pour faire face à cette situation malheureuse, inattendue, la solidarité s'organise dans la localité.

"Il y a trois assistantes sociales. Chacune d'elles est en contact avec une des familles et voit quels sont leurs besoins, comment il faut répondre à la situation aujourd'hui et à celle de demain, explique Jacqueline Colot, la présidente du CPAS. Il y a une grande manifestation de solidarité qui s'est exprimée. Je viens justement d'être interpelée par une dame qui me disait qu'elle avait trois sacs de vêtements à disposition. Il faut voir à présent ce que ces familles souhaitent, ce dont elles disposent déjà… et voir quelle est l'aide la plus intelligente qu'on puisse leur apporter, tout en sachant que le suivi est assuré par le CPAS de Chastre."

Le CPAS a dédié une ligne téléphonique pour recenser les propositions d'aide et de dons. Voici le numéro : 081/622 750.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK