Inauguré par Léopold III le 30 juillet 1939, le Canal Albert a 75 ans

Le Canal Albert, à hauteur de Vroenhoven.
Le Canal Albert, à hauteur de Vroenhoven. - © BELGAIMAGE

75 ans plus tard, donc, le roi Philippe a assisté ce mercredi aux festivités organisées à l'occasion de l'anniversaire du Canal. Ces festivités ont eu lieu entre Lanaye et Vroenhoven.

Le roi Philippe est arrivé dans la matinée à Lanaye, sur la commune de Visé, à la frontière hollandaise. Il a visité l'écluse, puis il a embarqué sur un bateau en direction du pont de Vroenhoven, en Flandre, à quinze kilomètres de là, par le canal. Après une séance académique d'une heure, le Roi est reparti.

LA grande affaire économique de l'entre-deux-guerres

C'est en 1927 que la commission nationale des grands travaux commence à y penser sérieusement. Et c'est en mai 1930 que le roi Albert inaugure officiellement les travaux.

Il faudra neuf ans pour creuser les 129 kilomètres de ce canal entre Liège et Anvers. L'ouvrage est inauguré par Léopold III en juillet 1939. A cette occasion, Liège a organisé son exposition internationale de l'eau. Exposition ouverte puis très vite interrompue par la guerre qui commence entre la France et l'Allemagne.

En 1940, lors de l'invasion de la Belgique, le canal sert d'ouvrage de défense contre l'armée allemande. L'armée belge dynamite tous les ponts (9 au total) qui auraient permis à l'ennemi de passer le canal. La navigation a repris en 1947.

Aujourd'hui, le Canal Albert reste la porte fluviale de l'industrie liégeoise

Toutes les marchandises qui y arrivent et qui en repartent par bateau passent par là. Les catégories principales de marchandises qui transitent par le Canal Albert entre Liège et Anvers sont : les matériaux de construction, les produits pétroliers, les combustibles solides et les produits métallurgiques.

La fermeture des hauts-fourneaux a fait baisser les quantités transportées de charbon, de minerai et de produits métalliques.

Le Trilogiport qui est en construction sur 120 hectares entre Herstal, Visé et Oupeye servira à stocker et trier les marchandises qui transitent par le Canal Albert.

François Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK