Inauguration du mémorial George L. Price, dernier soldat canadien mort au combat en 1918

George Price, un soldat tombé deux minutes avant l'Armistice
2 images
George Price, un soldat tombé deux minutes avant l'Armistice - © Tous droits réservés

En région montoise, les hommages au Canadien George Price se succèdent, en ce week-end de commémorations. Enterré au cimetière militaire de Saint-Symphorien, ce jeune militaire est mort à Ville-sur-Haine. Il est le dernier soldat du Commonwealth tombé au combat pendant la Grande Guerre. Un monument en l'honneur de celui-ci a été inauguré ce samedi 10 novembre  à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.

 

La Princesse Astrid, le Prince Lorenz, la gouverneure générale du Canada Julie Payette et Charles Michel étaient présents lors de cette cérémonie. Aménagé à l’endroit même où George Price perdit la vie en 1918, ce nouveau site est un hommage aux forces alliées du Commonwealth et en particulier envers les troupes canadiennes.  Ce monument en l'honneur de George Price a été bâti grâce à la collaboration entre la Ville et l’Office du Tourisme du Roeulx, les autorités militaires canadiennes basées au SHAPE et des historiens locaux.

George Price, un soldat tombé deux minutes avant l'Armistice

George Price n’a pas combattu très longtemps en Europe. Cet ouvrier agricole de 26 ans franchit l'Atlantique début 1918, et ne rejoint son bataillon qu'en juin 1918. Le jeune soldat livre son tout premier combat en août.

Le 11 novembre 1918, il est en région montoise, sur les bords du canal du centre, à Ville Sur Haine. Une nouvelle incroyable se propage. Ca y est, la guerre est finie! L’armistice sera signé à 11 heures. Mais George Price ne dépose pas les armes. Avec quelques amis, il continue de fouiller des maisons en bord de canal. Le petit groupe tombe sur des Allemands, occupés à remonter des mitrailleuses. Ils tirent. George Price prend une balle en pleine poitrine. Des civils belges vont l'emmener chez eux, et tenter de lui porter secours, mais il est trop tard. Il meurt deux minutes avant le cessez-le feu officiel. George Price est le dernier soldat du Commonwealth à avoir perdu la vie pendant la Grande Guerre. Son corps fut d’abord enterré à Ville Sur Haine, puis déplacé au cimetière de St Symphorien. 

Plusieurs versions, plusieurs légendes entourent la mort de George Price, mais une chose est sûre. Une institutrice belge a trouvé dans l’une de ses poches une fleur en velours, une fleur tachée de sang, qui avait la forme d'une feuille d'érable. L'institutrice a conservé précieusement ce souvenir, en y ajoutant un petit mot de remerciement. Après plus de 70 ans, la fleur fut remise au neveu de George Price, en 2001. Cet homme, très âgé, est attendu aux commémorations organisées à Mons ce week-end. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK