Inauguration de la Maison Wautelet, le projet philanthropique de la Fondation Papillon

Maiosn Wautelet
4 images
Maiosn Wautelet - © Tous droits réservés

C'est la concrétisation d'un pari fou lancé voici six ans par la Fondation Papillon : offrir un toit et un espace de vie à 36 jeunes orphelins et/ou enfants placés de la région de Charleroi. Le pari d'un groupe d'amis issus des milieux économiques carolos ( patrons, indépendants, administrateurs) qui a décidé de se mobiliser afin de récolter l'argent nécessaire à la construction d'un bâtiment flambant neuf, entièrement équipé : le projet Cocon, rebaptisé Maison Wautelet. Un projet qui s'est développé en toute transparence, sans business ni aucune conviction philosophique ou récupération politique. Denis Fontaine, administrateur de société et président de la Fondation Papillon, se souvient du moment précis où l'idée a germé : " C'est la rencontre avec le directeur de la Cité de l'Enfance de Charleroi, voici 6 ans, qui nous explique qu'il manque de places et que les enfants sont mal installés. Les enfants sont bien encadrés par les éducateurs, qui font un travail formidable, mais c'est au niveau des infrastructures que cela coince. La Communauté Wallonie Bruxelles n'a pas de fonds pour la rénovation. Alors nous, on s'est dit : pourquoi pas ? Nous avons monté notre projet, qui était très ambitieux je vous l'avoue. Nous avons organisé des centaines d'évènements très variés, reçu des dons ( parfois très importants) et nous avons ainsi récolté une somme énorme : 2 millions 200.000 euros ! "

Cet argent a permis de construire cette nouvelle infrastructure, située derrière l'hôpital Vésale à Montigny-le-Tilleul. Sur 3 étages, chacun des 36 enfants ( de 6 à 18 ans) disposera de sa propre chambre, et d'espaces communs ( réfectoire, salles de jeux, de devoirs, etc ). "Que ce soit bien clair, précise Denis Fontaine : nous mettons le bâtiment à disposition, mais nous ne le gèrerons pas, ce n'est pas notre métier ! ". Julie Wautelet, qui travaillait à la Cité de l'Enfance, sera la coordinatrice de la Maison Cocon. "15 personnes vont travailler ici, 24h/24, 7 jours sur 7, pour s'occuper de ces enfants placés ici suite à un jugement. C'est une magnifique opportunité pour nous de travailler dans ce nouveau bâtiment. Nous aurons par exemple un espace Parents, qui nous permettra de travailler avec les famille à la la réintégration familiale, car c'est toujours notre but final, quand c'est possible. Tout le monde est très excité à l'idée d'emménager ici, et les enfants particulièrement bien sûr !". Les enfants proviennent de 2 institutions de Charleroi : le Château Ligny, et l'Ecureuil. Ils devraient arriver courant de la semaine prochaine, lorsque tout sera parfaitement opérationnel.

C'est un fameux projet, porté par des âmes généreuses, discrètes, des philanthopes, qui aboutit donc avec cette inauguration. Mais ne croyez pas qu'ils vont en rester là ... Denis Fontaine : " 36 enfants vont désormais vivre dans un cadre agréable qui permettra, nous l'espérons, leur épanouissement. Mais 100 autres gosses de la région de Charleroi vivent toujours dans des infrastructures délabrées. Et comme nous avons récolté, au final, plus d'argent qu'il n'en fallait pour la construction du Cocon, hé bien nous avons décidé de continuer sur notre lancée : nous projetons la construction d'une seconde résidence, à côté de la première ! ". Les évènements et opérations caritatives contineront donc en 2019. Pour avoir leur calendrier, consultez le site : www.fondationpapillon.be

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK