Inauguration ce lundi du nouveau Théâtre de Liège

Inauguration ce lundi du nouveau Théâtre de Liège
3 images
Inauguration ce lundi du nouveau Théâtre de Liège - © RTBF

Nouveau nom, nouveau lieu ... Ce lundi, à Liège, l'ancien Gymnase devient le Théatre de Liège. Après près de 40 ans d'existence dans du provisoire, 2 ans et demi de chantier, le Théâtre liégeois prend possession d'un autre lieu chargé de symbole: l’Émulation.

Le nouveau théâtre de Liège a été inauguré ce lundi matin en présence de nombreuses personnalités. Il est situé au centre-ville, en face de l'université, place du 20 août, et il remplace l'ancien Théâtre de la Place de l'Yser, qui sera démoli.

Le montant de l'investissement s'élève à 23 millions d'euros. Ce sont les architectes Pierre Hebbelinck et Pierre de Wit qui signent le projet. Un projet financé à hauteur de 55% par la fédération Wallonie-Bruxelles.

Parmi les personnalités présentes ce lundi, la ministre de la culture, Fadila Laanan, qui a suivi toutes les étapes du projet: "J'ai eu l'occasion de prendre la décision ferme au niveau du gouvernement par rapport aux travaux du Théâtre de la Place, j'ai pu ensuite poser la première pierre, et maintenant j'inaugure. C'est vraiment exceptionnel dans le vie d'un ministre de pouvoir procéder à toutes ces étapes".

Selon la ministre, le nouveau théâtre est "un bel écrin pour les arts de la scène en Fédération Wallonie-Bruxelles, au bénéfice de l'ensemble des citoyens liégeois mais plus encore pour l'ensemble des citoyens francophones de ce pays".

Au total, ce sont donc 23 millions qui ont été investis, dont 55% ont été pris en charge par la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Un investissement nécessaire" souligne la ministre: "Je pense que ce n'est pas un luxe d'avoir un tel écrin pour mettre en évidence les productions de nos artistes. Liège a bien compris que c'est à travers la culture aussi que l'on peut redéployer économiquement et socialement sa région. C'est un bel outil qui va transcender les années".

Après deux ans et demi de travaux, l’inauguration de ce lundi revêt donc un caractère très important, solennel, voire émouvant. Serge Rangoni, directeur du Théâtre de Liège: "C’est une étape extrêmement importante. Elle se situe dans un redéploiement dont la culture fait pleinement partie avec aujourd’hui ce Théâtre de Liège, et une volonté de faire découvrir la ville et ses bâtiments bien au-delà des frontières de Liège".

Première scène de Wallonie

Le Théâtre de Liège est donc désormais la première scène de Wallonie, un des meilleurs ambassadeurs de la création théâtrale et chorégraphique belge. Les artistes nationaux ne sont évidemment pas oubliés. A l'affiche de cette première saison notamment, Peter Brook, Pippo Delbono ou encore Krzysztof Warlikowski. A noter que la saison s'ouvrira au public ce 3 octobre avec un grand classique, Roméo et Juliette, dans une version bilingue franco-flamande.

L’Émulation, un lieu chargé de symbole

Créée en 1779 par le prince évêque Velbruck pour promouvoir les arts et les sciences, la société royale d’Émulation vécut aussi sur cette place, le 20 août 1914, l'exécution de 17 personnes par l'envahisseur allemand et l'incendie de ses locaux.

En 1934, la reconstruction d'un bâtiment de 2800 mètres carrés commença.

Une immense verrière en façade

Le Théâtre de Liège fait aujourd'hui 7800 mètres carrés avec la volonté que ce qui est à l'intérieur se voit de l'extérieur. Les architectes Hebelinck et de Wit ont donc créé une immense verrière en façade. On voit une grande partie des deux salles de spectacles. A cela s'ajoutent une salle d'exposition, un restaurant, un bar, l'atelier couture ainsi que des espaces de rencontres. Le tout baptisé des noms du corps humain comme la grande main ou l’œil vert.

Le bois omniprésent contribue à la clarté et à l'excellente acoustique des lieux. Des lieux à visiter les yeux en l'air pour découvrir les petites phrases, citations et textes mis en scène un peu partout par Patrick Corillon.

 

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK