Ils se sont dit oui pour la seconde fois mais, ce dimanche, c'était à Aubechies et à la romaine

Delphine et Alexandre se sont dit oui "à la romaine"
Delphine et Alexandre se sont dit oui "à la romaine" - © RTBF Auvio

Un mariage devant Jupiter et Vénus, un mariage à la romaine, c'est le type d’union que propose l'archéosite d'Aubechies.  Une formule originale qui a séduit Delphine Laurent et Alexandre Screve qui se sont dit "oui", ce dimanche, au cours d'une cérémonie étonnante.

Recouverte de sa toge nuptiale et d’une couronne de fleurs d’oranger, la future matrone romaine s’avance vers le temple pour y être mariée, elle a beau avoir déjà connu un mariage, l’émotion est bien là "Je suis un peu stressée mais en même temps très contente", confie Delphine, "je le fais parce que je me suis mariée il y a deux ans avec Alexandre et je trouvais cette formule originale tout simplement".

Une pelote de laine et un bout de tissu

Pas de de bouquet de fleurs ici, mais une pelote de laine, pas d’alliance mais un bout de tissu autour des mains des mariés, pas de Dieu chrétien, forcément, mais une union devant Jupiter.

Tout est historiquement exact, tellement exact que les vœux échangés sont eux aussi, à la romaine "Ah, là c’est sûr, le mariage à la romaine ce n’est pas la même chose (que nos mariages traditionnels ndlr), jurer obéissance et tout, cela fait vraiment un peu macho je trouve" constate Alexandre le marié.

"On a vraiment des couples fort différents et dans toutes les tranches d’âge pour ces mariages à la romaine" souligne Justine Ducastel, responsable communication de l'Archéosite. "Il y a évidemment les fans de reconstitutions historiques qui sont les premiers demandeurs de ce type de cérémonie mais après, c’est très varié, il y a le couple qui n’a jamais fait de cérémonie officielle et qui trouve cette formule sympathique et un peu décalée.  Il y a aussi le couple qui souhaite se remarier après cinq, dix ou quinze ans de mariage, c’est le cas aujourd’hui avec Delphine et Alexandre qui veulent marquer le coup avec quelque chose de nouveau". 

Après avoir porté sa nouvelle épouse sur le seuil de la demeure conjugale, les portes se referment pudiquement sur la suite de l’antique tradition romaine.

Question budget, Delphine et Alexandre auront dépensé 75 euros pour la cérémonie, une somme qui servira à rémunérer la petite troupe de reconstitution. Une manière pour l’Archéosite de faire vivre autrement son site unique.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK