Ils dénoncent la difficulté d'accès aux soins de santé pour les personnes à faibles revenus

Les militants du collectif Tom Tom réclament un accès garanti pour tous aux soins de santé
Les militants du collectif Tom Tom réclament un accès garanti pour tous aux soins de santé - © Tous droits réservés

Une action "surprise" a eu lieu ce matin vers 7h30 devant le cabinet de la ministre fédérale des Affaires Sociales et de la Santé, Maggie De Block. Une cinquantaine d'activistes du collectif Tom Tom ont envahi l'esplanade, boulevard du Jardin Botanique, pour coller au sol des portraits de personnes au visage flouté. Une manière d'attirer l'attention sur tous ces anonymes qui, selon ce collectif, risquent de disparaître avant l'âge, parce qu'ils ne peuvent plus se soigner correctement. Pour Dominique, porte-parole du groupe, "les hommes avec un niveau d'éducation primaire ont une espérance de vie réduite de dix ans par rapport aux détenteurs d'un diplôme de l'enseignement supérieur. Si nous sommes devant le cabinet de Maggie De Block ce matin, c'est parce que huit pourcents des patients renoncent ou reportent des soins parce qu'ils sont trop chers. Et les dernières mesures du gouvernement fédéral ne vont rien arranger". Le porte-parole du collectif fait notamment référence à la réforme de l'aide médicale urgente

La mobilisation de ce matin est une réponse à l'appel de la campagne Tam-Tam, lancée début février, qui encourageait les citoyens à se mobiliser contre les politiques d'austérité du gouvernement. L'action Tom Tom (en référence au célèbre GPS dont la voix suave conseille de faire demi-tour ) a duré une dizaine de minutes. Les participants ont été rapidement dispersés par la police. Quelques-uns ont été emmenés pour vérification de leur identité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK