Ils courent d'Ostende à Bruxelles avec de l'eau de mer pour le climat

Quatre amis ont couru cette nuit d'Ostende à Bruxelles, emmenant avec eux un gobelet d'eau de mer pour "avertir les politiques que si la Belgique n'a pas une politique plus ambitieuse, la mer arrivera peut-être jusqu'à Bruxelles" à l'avenir, avec la hausse du niveau de l'eau.

Ce "Climate Run" a débuté à 22 heures. Les coureurs sont passés par Gand, Melle, Alost et Liedekerke, avant d'arriver à Bruxelles vers 13h30, rejoins en route par d'autres participants.

"Il s'agit d'une action symbolique, venue de notre mécontentement par rapport à la politique climatique sans ambition de notre gouvernement", indique Nelson Cooman, l'un des initiateurs.

Comme une course de longue distance, un plan climatique est un projet de longue haleine, souhaite-t-il pointer. "Cela ne montre que peu de courage de s'attaquer à un défi sans avoir l'ambition de le relever, et c'est précisément ce que fait notre gouvernement".

Le gobelet d'eau de mer a été vidé dans la fontaine de "L'oreille tourbillonnante", en haut du Mont des Arts, avant que les activistes ne rejoignent la chaîne humaine planifiée dans le centre par différents mouvements pour le climat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK