Avec le beau temps qui revient, il y a du travail au jardin

Pierre Pesser est enseignant la semaine. En soirée et le week-end, il entretient les parcs et jardins. La belle saison montre le bout du nez. Son téléphone n'arrête pas de sonner.
9 images
Pierre Pesser est enseignant la semaine. En soirée et le week-end, il entretient les parcs et jardins. La belle saison montre le bout du nez. Son téléphone n'arrête pas de sonner. - © RTBF Marc Mélon

Une scène de la vie quotidienne à Braives. Il y a à peine 10 degrés au soleil. Les enfants jouent dans l'allée de garage et le père de famille, Thierry Colmant, a les doigts en terre: "Je n'ai pas spécialement la main verte. J'avais envie de jardiner avec les beaux jours qui reviennent. Tout le monde en profite. Les enfants sont correctement habillés. Avec la clarté, on revit. C'est bon pour le moral, le sourire revient !".

Etre à jour avec la saison

Pierre Pesser est enseignant. Il a une activité complémentaire très prenante. Il occupe ses temps libres dans les parcs et jardins. Avec les premiers rayons de soleil, son téléphone sonne sans arrêt. "Nous sommes en train de terminer les derniers abattages et élagages. Si le beau temps se maintient, nous allons pouvoir commencer à tailler en prévision du printemps et de la grosse saison qui arrive. Ainsi, nous serons à jour".

Profiter un maximum de son jardin sans y travailler

Pierre Pesser constate que de plus en plus de personnes font appel aux compétences des jardiniers. "Principalement pour des travaux que les personnes ne savent pas réaliser elles-mêmes ou n'ont plus le temps de la faire. La vie change. On travaille à deux, à Bruxelles, par exemple, et on rentre tard. Les personnes actives ont envie d'avoir un week-end pour en profiter plutôt que de travailler samedi et dimanche dans le jardin".

Une tondeuse qui tourne comme une horloge

Pour éviter les mauvaises surprises, un bon entretien des outils de jardin s'impose. Chez Simonis, une entreprise de matériel horticole, située à Fexle-le-Haut-Clocher, il y a des dizaines et des dizaines de machines que leurs propriétaires confient aux professionnels de la mécanique. Jérôme Broers qui vient de reprendre les rennes de la SPRL Simonis est souriant vu les affaires: "Beaucoup de réparations et d'entretiens. Les clients voient les beaux jours arriver et ils ont envie de sortir les tondeuses et d'en profiter un maximum".

Grand choix de fleurs dans les jardineries

Dans les jardineries, chez Garden Abeels, à Waremme, par exemple, les choix sont larges dans tous les domaines. Des articles pour décorer, pour planter sont disponibles par dizaines. Aurélien Bada explique: "Nous avons fait bâtir l'an dernier. Nous cherchons des idées pour les plantations. Avec le beau temps, nous en profitons également pour garnir notre jardin".

Succès pour les haies

Les haies et leurs racines nues connaissent un beau succès avec les premiers rayons de soleil. Stéphane Lacroix, membre du personnel de la jardinerie Abeels de Waremme depuis plus de vingt ans, confirme que l'hiver a été très mouillé avec la neige et la pluie: "Nous en avons encore pour trois semaines avec les racines nues. La marchandise se vend très, très bien".

Bonne nouvelle: les prochains jours conviendront parfaitement pour jardiner.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK