Il y a 70 ans, Liège était libérée par les troupes américaines

La libération est racontée au fil de diverses anecdotes et photos par l'écrivain liégeois Bernard Gheur dans un livre intitulé "Liège 1944, le 1er américain".
La libération est racontée au fil de diverses anecdotes et photos par l'écrivain liégeois Bernard Gheur dans un livre intitulé "Liège 1944, le 1er américain". - © DR

Ce dimanche 7 septembre, il y aura 70 ans jour pour jour que Liège était libérée par les troupes américaines. Après 4 ans d'occupation allemande, la population peut enfin sortir dans les rues et faire la fête.

Une libération qui s'est passée en deux jours, le 7 septembre et le 8 septembre, comme l'explique l'écrivain liégeois Bernard Gheur: "Les Liégeois savaient que Bruxelles était libre, ils attendaient donc l'arrivée, on préparait les drapeaux en secret, on ne savait même pas très bien si ce serait les Américains ou les Anglais. Le 7 septembre, il y a eu des rumeurs comme quoi les Américains étaient déjà sur les hauteurs de Liège, à Alleur et à Ans. On sortait donc les drapeaux. Et puis, on a vu les Américains qui arrivaient avaient leurs chars, leur puissance, leur sourire, leur uniforme que l'on ne connaissait pas. Et ceux qui étaient là ont été éblouis parce que c'était une armée relaxe, ce qui changeait des Allemands qui étaient très disciplinés, qui parlaient fort, et surtout c'était une armée riche. Ils avaient donc les poches pleines de chocolat et de chewing-gum qu'ils lançaient. Lorsqu'on voyait les jeeps et les chars qui commençaient à défiler à Liège, c'était vraiment le cortège de la Saint-Nicolas. En plus, il y avait des noirs, et les enfants ne connaissaient les noirs, ils n'en avaient jamais vus à l'époque, ça rappelait donc un peu Hanscrouf de la fête de Saint-Nicolas. Du jour au lendemain, tout changeait".

A noter que cette libération est racontée au fil de diverses anecdotes et photos par l'écrivain liégeois Bernard Gheur dans un livre intitulé "Liège 1944, le 1er américain", paru aux éditions Weyrich.

Olivier Thunus

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK