Il achetait des volailles en grandes surfaces et les revendait 3 fois le prix

Un Cinacien poursuivi pour avoir vendu des volailles qui ne lui appartenaient pas (photo d'illustration)
Un Cinacien poursuivi pour avoir vendu des volailles qui ne lui appartenaient pas (photo d'illustration) - © Flickr - FotoosVanRobin

Le tribunal correctionnel de Dinant a entamé jeudi le procès d'un Cinacien poursuivi pour avoir trompé des consommateurs entre janvier 2006 et mars 2009 à Ciney. Il faisait croire à ses clients que les volailles qu'il vendait provenaient de son exploitation alors qu'il les achetait en grandes surfaces.

Le prévenu, qui tenait une exploitation de volailles depuis 1989, a déposé le bilan en 2006 à la suite de l'arrivée de certaines maladies, comme la dioxine ou la grippe aviaire.

"J'ai continué à vendre les quelques poulets qu'il me restait et les clients redevenaient nombreux", a expliqué le prévenu lors de l'audience. Pour pallier ces demandes, le Cinacien achetait des volailles fraîches en grandes surfaces, modifiait l'emballage, et revendait la marchandise trois fois le prix d'achat. Au total, 164 personnes ont été victimes de la tromperie.

La justice dinantaise a eu connaissance du dossier après que le prévenu se fut lui-même rendu à la police pour régler un conflit qu'il avait avec le petit-fils d'une cliente mécontente. Il avait d'ailleurs proposé deux poulets au policier si ce dernier réglait le problème, ce qui lui vaut d'être également poursuivi pour tentative de corruption.

Une enquête de voisinage réalisée après cette visite avait permis de mettre en lumière les activités illicites du Cinacien. Six mois de prison avec sursis partiel ont été requis à son encontre. Son conseil a plaidé la suspension simple du prononcé. Jugement le 24 octobre.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK