Huy: une antenne GSM empoisonne la vie des riverains depuis 20 ans

Mobistar se dit conscient du problème et dit déjà être à la recherche d’une solution (illustration).
Mobistar se dit conscient du problème et dit déjà être à la recherche d’une solution (illustration). - © Flickr - SarahL

C'est sur les hauteurs de Huy que cela se passe. Un dossier de 50 centimètres d'épaisseur pour une antenne GSM de 36 mètres. Une antenne que tout le monde reconnaît comme illégale mais qui est toujours bel et bien en place.

Tout a en fait commencé en 1995 quand les œuvres catholiques de Statte et Wanze, acceptent, moyen location, une antenne d'une radio locale sur son terrain du lotissement Gérard.

Même si les riverains ne sont pas très heureux, c'est pour une association locale… Mais là où ça se corse, c'est quand l'opérateur Mobistar introduit une demande de relais au même endroit. Là, les riverains ne sont plus d'accord, ils le disent, l'écrivent mais finalement, comme il y avait déjà une antenne auparavant, le fonctionnaire délégué accorde l'autorisation.

En quoi cette antenne est-elle illégale?

Mobistar, en construisant son antenne, a débordé sur un autre lotissement où ce genre de construction est interdit. Bref, l'endroit n'était pas le lieu exact pour lequel le permis a été délivré.

Là, il y a eu recours. La Région wallonne a constaté l'illégalité. Un procès-verbal a été dressé et envoyé au Parquet.

Chez Mobistar, on se dit bien conscient du problème, on recherche même déjà une solution, entendez par là un autre lieu d'implantation, et on précise: "Pour l'instant, nous n'avons reçu aucune injonction pour démonter l'antenne". Le dossier est en effet entre les mains de la justice qui doit, au pénal, établir l'infraction ; et au civil, ordonner la remise en état.

En attendant, les riverains viennent de lancer leur cinquième pétition pour voir cette antenne une bonne fois pour toutes démontée.

Marc Hildesheim

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK