Hugues Bayet ira défendre l'emploi et la région de Charleroi à l'Europe

Hugues Bayet
Hugues Bayet - © rtbf.be - Cédric Loriaux

Avec un peu moins de 46 000 voix de préférence, le bourgmestre PS de Farciennes, Hugues Bayet, a remporté, dimanche dernier, un siège de député européen. Si l’ascension de ce jeune homme politique fut rapide, elle eut aussi le mérite d’être constante.

Il y a moins de dix ans, Hugues Bayet était encore l'attaché de presse de Jean Claude Van Cauwenberghe avant de devenir le solide bourgmestre de Farciennes qu’il est.

A 39 ans, dynamique, serviable et efficace, Hugues Bayet a réussi à fédérer les électeurs au départ de sa commune de Farciennes. Dans cette localité, en quelques années, il a réussi à endiguer le taux de chômage qui est passé de 33 à 23 %. Mais il a aussi et surtout changé l'image de la ville qui, à la fin des années 1990, était considérée comme une terre de non droit.

Une fois à l'Europe, le député dépendra des commissions de travail auxquelles il sera affecté par son groupe mais sa priorité restera avant tout l'emploi. Pour Hugues Bayet, " Il ne faut pas monter à l’Europe en oubliant d’où on vient et en oubliant ce que l’on fait sur le terrain. Je ne suis pas bourgmestre de Londres, de Berlin ou de Madrid. Je suis le bourgmestre d’une petite commune qui a plein de difficultés, qui a un taux de chômage encore beaucoup trop élevé, qui doit vraiment assurer son redéploiement et c’est ce message-là aussi qu’il faut aller porter à l’Europe. Il faut que l’Europe soit beaucoup plus en phase avec la situation concrète des citoyens. Et je pense que parfois on l’oublie un peu. Tous les jours, il y a des jeunes qui viennent me voir pour me dire qu’ils ne trouvent pas de boulot alors qu’ils cherchent partout. Il y a 40 personnes pour un emploi à Charleroi. Je pense que dans notre société, on ne peut rien faire d’autre que de proposer un emploi aux gens pour qu’ils puissent assumer leur vie en société, avoir un logement et fonder une famille. Je pense que c’est vraiment la priorité des priorités et qu’à tous les niveaux de pouvoir, les hommes et les femmes politiques doivent se concentrer sur la création d’activités économiques et d’emplois. "

Luciano Arcangeli

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK