Houyet supprime la taxe "éolienne", un revirement fiscal qui profite aux "petites" initiatives

A Houyet, à part l'éolienne des enfants, deux autres éoliennes bénéficieront de ce revirement fiscal (illustration).
A Houyet, à part l'éolienne des enfants, deux autres éoliennes bénéficieront de ce revirement fiscal (illustration). - © Flickr - The Wind Power

12.500 euros, voilà la somme que doivent payer les propriétaires d'éoliennes à Houyet, en province de Namur. Une taxe qui touche les grands comme les petits moulins à vent. Quelle que soit leur puissance. Une redevance qui sera désormais supprimée en 2019. Tout profit pour les projets citoyens comme l'éolienne des enfants.

Depuis son lancement en 2006, l'éolienne des enfants dégageait chaque année quelques milliers d'euros de bénéfices. Ils étaient utilisés pour verser un dividende aux 950 coopérateurs du projet. Pas de quoi devenir riche, juste assez pour rembourser la petite mise de départ. Le solde des bénéfices était utilisé pour financer des projets de protection de l'environnement.

Mais depuis l'instauration par la commune de Houyet d'une taxe annuelle sur les éoliennes de 12.500 euros, ces bénéfices s'étaient envolés. Une injustice, selon Lionel Van Riellar, le président du CA de l'éolienne des enfants.

"On nous demandait de payer la même chose qu'une éolienne ayant une production cinq fois plus grande, et générant de facto un chiffre d'affaires cinq fois supérieur. Il faut savoir qu'une grande éolienne a un chiffre d'affaires de 500.000 euros (la nôtre : 100.000 euros) mais on payait la même taxe ! (ndlr : à savoir 12.500 euros annuels). C'est un peu comme si, pour la taxe de circulation automobile, on demandait de payer le même montant pour un cyclomoteur et une berline familiale."

Menacée par une action en justice, la commune d'Houyet a fait marche arrière. Pour les quatre années qui viennent de s'écouler, la taxe a été ramenée rétroactivement de 12.500 à 4000 euros. Et elle est tout simplement supprimée à partir de l'année prochaine.

A Houyet, à part l'éolienne des enfants, deux autres éoliennes bénéficieront de ce revirement fiscal.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK