Hornu : reprise des cours pour 200 élèves après un congé forcé

Illustration
Illustration - © Flickr - marymusoles

C’est une information Vivacité, en raison d’un problème de chauffage difficilement réparable dans de brefs délais, 200 élèves sont privés de cours depuis la Toussaint à «l’école de verre», une école de la rue de Mot à Hornu.

Le problème a commencé avec des odeurs de gaz dans la conciergerie, des odeurs qui ont inquiété les professeurs de l’école primaire.  La direction de l’école appelle les services d’ORES qui procèdent à la coupure de l’ensemble du circuit de chauffage le temps de la réparation.

Mais les choses se révèlent très vite compliquées : après la réparation de la première fuite, une seconde apparaît, puis encore une autre, la conduite apparente est alors remplacée avant qu’une autre fuite soit –difficilement- détectée en sous-sol.

L’origine de ces multiples désagréments est à chercher dans l’âge respectable de l’installation qui date de la construction de l’école…il y a 80 ans.   On a appris hier qu’il faudrait encore une semaine pour réparer le système de chauffage. Les élèves restent donc chez eux sauf quelques-uns qui sont abrités dans une garderie chauffée.

Ce jeudi matin à 8h15, la direction organisait une réunion d’urgence –les parents ont été convoqués hier via un sms- pour signifier aux parents la reprise des cours ce jeudi matin.  La direction, les différents professeurs et le bourgmestre Jean-Claude Debiève,  étaient présents pour présenter aux parents les solutions trouvées en attendant la réparation.

Les petits vont rester au rez-de-chaussée de l’école dans des classes qui seront équipées de chauffages d’appoint, les 2ème et 3ème primaires seront accueillies à l’école du Grand-Hornu et les plus grands seront accueillis dans une autre école située à 500 mètres.  Les réparations pourraient durer une semaine encore.

Vincent Clérin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK