Hôpitaux : vers une fusion de l'Institut Bordet et de l'hôpital Erasme

Poignée de main symbolique, ce jeudi matin, entre le bourgmestre Philippe Close et le recteur Yvon Englert.
Poignée de main symbolique, ce jeudi matin, entre le bourgmestre Philippe Close et le recteur Yvon Englert. - © RTBF

Ce n'est encore qu'une lettre d'intention, pas un accord formel, mais l'ambition est là : la Ville de Bruxelles et l'ULB veulent unir leurs forces pour intégrer dans une seule et même structure l'hôpital Erasme et l'Institut Jules Bordet. Le recteur de l'ULB, Yvon Englert, et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS), ont présenté en détail ce projet ce jeudi.

Tout est parti du projet de déménagement de l'Institut Jules Bordet, spécialisé dans la cancérologie. A l'étroit dans ses bâtiments de la porte de Hal par ailleurs vieillissants, Bordet a entamé sa reconstruction en 2014 sur le campus Erasme des sciences de la santé à l'ULB, à Anderlecht. Les travaux sont encore en cours, l'inauguration est prévue en 2020.

Visitez le chantier à travers le reportage sonore de Tom Denis

Un rapprochement physique et structurel

L'ULB et la Ville de Bruxelles veulent donc profiter de ce rapprochement physique pour repenser l'organisation hospitalière. "L'intégration de l'Institut Jules Bordet et de l'hôpital Erasme scellerait l'aboutissement de la création du cancéropôle du XXIème siècle, expliquent les deux partenaires. Cette proposition est formulée au regard de l'ambitieux projet de cancéropole de l'ULB, qui permet de rapprocher de manière décisive les équipes de l'Institut Jules Bordet de celles de l'hôpital Erasme et des équipes de recherches du campus universitaire de l'ULB."

Cette collaboration prendrait la forme d'un groupement, "première étape d'un plan conduisant à terme à la fusion des deux hôpitaux dans un hôpital cogéré à égalité par l'ULB et la Ville de Bruxelles." Selon les deux partenaires, dans un second temps, il conviendrait même "d'élargir ce projet aux 3 autres hôpitaux de la ville (HUDERF, Saint-Pierre et Brugmann)" tout en s'ouvrant également à d'autres structures (IRIS-Sud, UZ-VUB, CHIREC,etc...).

Ces projets n'existent encore que sur papier. La première étape consiste donc, pour l'ULB comme pour la Ville de Bruxelles, à soumettre "à leur conseil respectif la décision de placer dans les plus brefs délais l'hôpital Erasme et l'Institut Jules Bordet dans un groupement".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK