"Hôpital pour hôpital", un projet qui lie la Province de Luxembourg au Burundi

Aujourd'hui le projet prend forme. Isabelle Buron, Echevine des relations Nord-Sud à la Ville de Marche évoque la participation des jeunes de cinq écoles secondaires, au projet :

"Au-delà de ce voyage il y a la sensibilisation, et ce n'est pas qu'une mission, mais un projet de découverte d'un pays, d'une culture, et d'une région. C'est ce qui est important dans le projet. Un échange culturel entre les élèves d'ici et du Burundi. 15 jeunes seront sélectionnés sur base d'une candidature, avec CV, lettre de motivation et trois projets.

Un projet de récolte de fonds, un projet d'action sur place, et enfin comment transmettre la sensibilisation chez les plus jeunes."

Les 15 jeunes vont également mener des travaux sur place :

"C'est important qu'ils réalisent un travail sur place, et le thème c'est l'eau. Il y a là-bas, un problème d'approvisionnement en eau; pas seulement potable, mais en eau tout court. Et donc ils auront pour mission avec l'aide de l'ONG Mimisa, qui se trouve sur place, d'assainir les sources des montagnes, et de permettre l'acheminement de l'eau vers les centres de santé, soutenus par l'ONG Mimisa."

Et enfin, le volet collaboration entre hôpitaux :

"Deux médecins faisaient partie de la mission préparatoire, et sont occupés pour l'instant, à sensibiliser tout le personnel de Vivalia. L'idée est en suite de créer un comité de soutien avec des membres du personnel, et de récolter des fonds pour réaliser une première mission, qui viserait principalement la formation des médecins là-bas, et du personnel infirmier.

Philippe Herman, Christine Pinchart

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK