Hoeilart, Tervuren, Overijse...: la pénurie d’eau guette les communes flamandes

Les habitants d’Overijse sont invités à utiliser le moins possible l’eau du robinet. C’est ce qu’a annoncé ce jeudi le bourgmestre de la commune en périphérie bruxelloise.

Un problème d’eau et surtout de pression concerne effectivement Overijse mais aussi le hameau de Notre-Dame-des-Bois (Jezus-Eik), révèle la VRT. Selon la bourgmestre Inge Lenseclaes (N-VA), il y aurait également des pénuries à certains endroits de Hoeilaart et Tervuren.

Selon De Watergroep, cette pénurie serait due à une très forte consommation d’eau ce jeudi de l’Ascension, deux fois plus élevée que la normale. La régie de l’eau tente de renflouer les cuves ce vendredi, mais son message reste le même en période de sécheresse : "continuez à utiliser l’eau avec modération et ne commencez certainement pas à arroser votre jardin ou à remplir vos piscines maintenant, explique Kathleen De Schepper, directrice des relations extérieures, à la VRT. Parce que c’est la seule façon de s’assurer que tout le monde puisse encore avoir de l’eau du robinet."


►►► À lire aussi : Les agriculteurs wallons touchés par la sécheresse de 2018 seront finalement payés en juin


Dans son ensemble, la Flandre souffre de pénurie d’eau : deux tiers des stations de contrôle y enregistrent un niveau "faible à très faible". Le niveau des eaux souterraines a diminué dans 9 stations sur 10 en un mois.

Ce mercredi, la Flandre occidentale a interdit les prélèvements dans certains cours d’eau en raison de la sécheresse de ces deux derniers mois.

Le pompage des cours d’eau est également interdit en 19 endroits de la province de Flandre orientale à partir de jeudi, tout comme dans la province de Limbourg. Début mai, la province d’Anvers avait déjà interdit le prélèvement d’eau dans dix petits cours d’eau.

Reportage de ce jeudi 21 mai sur la sécheresse, notamment en Flandre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK