Heure-le-Romain: un chai sortira bientôt de terre pour le vin de Liège

Plan du chai à Heure-le-Romain (J-M SCHEPERS – architecte)
2 images
Plan du chai à Heure-le-Romain (J-M SCHEPERS – architecte) - © D.R

L'enquête publique pour l'obtention des permis afin de construire à Heure-le-Romain un chai de 1000 mètres carré pour la fabrication du vin de Liège se terminera ce jeudi 30 janvier. L'investissement est important pour cette coopérative, 800 000 euros, et il a pu être financé par les 1 150 personnes qui ont souscrit des parts sociales pour permettre l'élaboration d'un vin en terre liégeoise, à proximité directe du lieu de construction de ce chai.

Dans ce chai, on retrouvera les cuves dans lesquelles le vin va s'élaborer. Il y aura les barriques dans lequel il va vieillir. 40 à 60 barriques pour une capacité de 2 à 3 000 litres. Il y aura aussi un espace de vente et un hangar de stockage pour le matériel agricole, le tout dans un bâtiment entièrement neuf. Quant au vin, il sera produit à partir de 6 variétés de raisin provenant de trois parcelles de vignes dans la région d'Heure-le-Romain.

Un bâtiment comme un chai, ce n'est pas une construction classique. Il y a des spécificités à observer. Comme l'explique Romain Bevillard, le régisseur de la coopérative Vin de Liège."Outre le fait des portances parce que nous avons des volumes de cuves importants, il faut bien avoir à l'idée la mise en place des cuves et toute l'ergonomie de travail car il va falloir caser un maximum de cuves. Nous allons travailler sur la hauteur et nous allons profiter de la gravité pour améliorer notre process de fabrication. C'est pour cela que nous allons faire un chai en partir enterré. Tout le bâtiment sera isolé, la partie où nous allons garder nos barriques devra être régulée au niveau thermique et au niveau hygrométrie. Le reste devra être isolé comme un bâtiment classique".

En septembre dernier, les premières vendanges ont eu lieu mais ce sera pour produire une cuvée de test, non commercialisée. La première cuvée sera donc élaborée après les vendanges de l'automne 2014. Les premières bouteilles sont attendues en 2015. Il y aura plusieurs vins blancs secs, un vin mousseux et du rosé. A terme, du vin rouge pourra aussi être proposé. Les travaux de construction du chai devraient eux débuter le 1er mars prochain pour se terminer idéalement avant les prochaines vendanges.

Olivier Thunus
 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK