Herve: vers la fin du fromage au lait cru?

José Munnix, producteur de fromage de Herve au lait cru
José Munnix, producteur de fromage de Herve au lait cru - © rtbf.be

Deux mille fromages de Herve au lait cru placés sous saisie conservatoire par l'AFSCA à Battice pour cause de listeria. Cette bactérie est dangereuse pour les femmes enceintes, les personnes âgées et les nourrissons. Le producteur explique qu'il est largement sous la norme européenne. Il est aussi le dernier à fabriquer le fromage de Herve au lait cru de ses propres vaches. Il craint de devoir arrêter son activité.

Les deux mille fromages de Herve entreposés dans sa cave, José Munnix ne peut plus les vendre. Il ne peut même plus les manger lui-même. Ils sont sous saisie conservatoire. L'AFSCA y a décelé la présence de listeria.

" Tous les fromages ont été comptés et si il en manque un, j’aurai une grosse amende, explique José Munnix. J’ai fait les analyses une année et cela m’a coûté 120 000 francs belges. Maintenant j’estime que je suis en-dessous de la norme européenne ".

Jean-Sébastien Walhin (porte-parole de l'agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) :"Chez le producteur, on doit avoir une absence de la bactérie. C’est une réglementation européenne qui existe depuis 2005 et elle est appliquée de la même façon dans tous les états membres. On a décelé dans le produit de ce producteur de la listéria qui représente un danger pour le consommateur. Les trois prochains lots vont devoir être analysés à ses frais. Dans le cadre d’un contrôle, tous les opérateurs actifs dans la chaîne alimentaire effectuent eux-mêmes des analyses pour prouver que leur produit respecte la législation".

Identifier l'origine de la bactérie dans sa ferme ne sera ni facile ni gratuit pour José Munnix. Il vient de conduire 15 fromages à l'analyse. Si le laboratoire y trouve une trace de listéria, José Munnix arrêtera de fabriquer son fromage de Herve au lait cru.

François Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK