Hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne: impossible de survivre sans les dons

Hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne: impossible de survivre sans les dons
Hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne: impossible de survivre sans les dons - © RTBF

Sauver des vies dans les coins les plus reculés de notre pays, c'est la mission de l'hélicoptère médicalisé du centre médical héliporté de Bra-sur-Lienne. Un outil qui existe depuis 18 ans. Pourtant, ce service d'intervention d'urgence n'est pas encore réellement reconnu par le SPF Santé Publique. Alors, chaque année, il est encore obligé d'organiser une grande fête populaire pour se faire connaître et pour se financer.

Le scénario est bien rodé ...  Au pas de course, Raoul Severin, le pilote, rejoint le premier l'hélicoptère.  Derrière lui, Cédric, médecin et David, infirmier.  Il faut moins de quatre minutes après l'appel pour que l'équipe quitte sa base de Bra-sur-Lienne.

Bienvenue à bord du seul hélicoptère médicalisé en Belgique, opérationnel sept jours sur sept, 24 heures sur 24.  Aujourd'hui, la mission est un peu particulière.  L'hélico ne part pas sauver des vies, il va montrer qu'il existe.  Direction Tohogne, en province du Luxembourg.  Là-bas, l'asbl, qui gère ce service, organise chaque année une fête qui réunit des centaines de personnes.  Raoul Severin nous explique que "cette fête sert surtout à récolter des fonds pour le centre médical héliporté qui a quand-même difficile de survivre puisqu'il n'y a pas d'aide financière de l'Etat."

L'an dernier, l'hélico a réalisé près de mille interventions en province du Luxembourg, Liège et Namur.  Il protègerait une centaine de millier de personnes dans les zones rurales où les ambulances ont plus de difficultés d'accès.  La maman de Béatrice China, habitante de Terwagne, a bénéficié de ses services "L'ambulance n'étant pas de garde, on a appelé directement l'hélico de Bra-sur-Lienne qui est venu.  Et du centre neurologique de Fraiture jusqu'au Sart-Tilman, il lui a fallu quatre minutes."

Depuis 12 ans pourtant, ce service est toujours sous convention expérimentale avec le SPF Santé Publique, comprenez en phase de test.  Or, le budget de fonctionnement dépasse les trois millions d'euros.  Alors, on organise des fêtes, des animations, des baptêmes de l'air ... pour récolter des fonds, comme nous l'explique Philippe Miermans, administrateur délégué de l'asbl Centre Médical Héliporté "Si la population ne continuait pas à nous soutenir au travers de manifestations, au travers de dons, ou alors au travers de l'affiliation "La carte de sauvetage", ça pourrait remettre en question le projet d'hélico dans la région".

Urgence oblige, l'hélico médicalisé doit quitter la fête précipitamment.  En moins de 15 minutes, il atteint n'importe quel lieu d'intervention dans sa zone.  Et dans certains cas, gagner quelques minutes suffit pour sauver une vie.

 

Eric Destiné

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK