Hébergement d'urgence pour les élèves de l'École du Centre à Hornu

L'ancien bâtiment de l'école, jugé instable, est en cours de démolition
L'ancien bâtiment de l'école, jugé instable, est en cours de démolition - © google maps

Les vacances de Pâques se sont prolongées d'un jour pour les élèves de cette école communale. Impossible en effet pour eux de reprendre la classe dans les modules préfabriqués qu'ils occupent depuis janvier 2017: la démolition de l'ancien bâtiment de l'école a pris plus de temps que prévu. Ces deux dernières semaines de congés auraient normalement dû suffire, mais, ce dimanche, les responsables communaux ont dû se rendre à l'évidence: "Nous avons constaté que l'entrepreneur était loin d'avoir terminé comme prévu, explique Jean-Claude Debiève (PS), bourgmestre de Boussu. Il n'était pas imaginable de donner cours dans ces conditions".

Une démolition plus longue que prévu

L'entreprise en charge de la démolition a en effet dû faire face à pas mal d'imprévus, liés notamment aux conduites de gaz et d'égouttage, et devra travailler sur le site pendant encore deux semaines. Le bruit des engins, la poussière et les gravats empêchent d'accueillir les quelques 130 élèves dans des conditions optimales et en toute sécurité. Dimanche, en dernière minute, les parents ont donc été prévenus par téléphone et via les réseaux sociaux pour garder si possible les enfants à la maison ce lundi. Une garderie a été organisée dans une autre implantation. Pendant ce temps, une solution d'hébergement temporaire a été trouvée dans d'autres établissements de la commune. Dès ce mardi, les élèves de deuxième année auront donc cours à l'école du Grand-Hornu. Les plus grands seront accueillis au lycée Richard Stievenart, à quelques centaines de mètres de là. Ce déménagement temporaire ne concerne pas les élèves de première année qui, eux, sont déjà installés sur l'implantation de l'école maternelle. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK