Mobilisation contre des champs d'éoliennes à Hannut, Wanze et Héron

Des riverains s'insurgent contre un projet d'implantation d'éoliennes
2 images
Des riverains s'insurgent contre un projet d'implantation d'éoliennes - © rtbf.be

Deux projets de champs d'éoliennes mobilisent ces jours-ci les riverains dans le nord de la province de Liège. Aspiravi prévoit d'implanter cinq mats sur la commune de Hannut, Electrabel en prévoit six de 150 mètres de haut à Wanze et à Héron.

Cinq éoliennes par-ci, six éoliennes par-là, l'opposition des riverains surgit presque partout à la suite des projets. Comme l’explique Yves Mathy, un habitant d’Huccorgne. "Le projet est d’implanter six éoliennes en partant de l’autoroute vers la Burdinale. Six mats de 150 mètres doivent être plantés derrière chez moi. Cent cinquante mètres de haut, c’est la moitié de la Tour Eiffel ! Ces éoliennes vont nuire à l’intérêt paysager. Nous sommes en plein parc naturel dans un couloir migratoire. Nous avons diverses espèces, dont des cigognes et les faucons crécerelles que les pales tournantes des éoliennes risquent de fracasser en plein vol".

L’enquête publique va débuter. Quant au gouvernement wallon, il affirme vouloir tenir mieux compte des risques encourus par la faune, mais il veut aussi privilégier les sites situés le long des autoroutes, ce qui est le cas de ce projet. Le projet éolien récemment recalé à Aywaille n'est pas le signe d'une politique générale nous a-t-on précisé. Le gouvernement wallon veut encore croire au renouvelable. Seulement, les "petites" éoliennes y ont désormais plus la cote que les hélices géantes.

François Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK