Haren : bientôt un deuxième terrain pour les forains bruxellois

Bientôt un nouveau terrain pour les forains à Haren, juste à côté du premier. Le CPAS de la Ville de Bruxelles est en train d’aménager cette parcelle qui pourra accueillir une vingtaine de forains.

En face du contrôle technique, le long de la voie ferrée. Ce n’est peut-être pas la situation rêvée mais les forains s’en contentent bien volontiers. "On ne peut pas non plus se mettre avenue Louise. Il faut des endroits semi-industriels avec de l’espace pour pouvoir mettre les caravanes d’habitation, les camions et attractions" explique Patrick De Corte, le représentant des forains bruxellois.

Et à Bruxelles, le terrain est rare et cher. "Il y a beaucoup de forains bruxellois qui ne savent pas acquérir un terrain dans la capitale. C’est souvent hors de prix. Il y en avait déjà un terrain depuis une dizaine d’années mais il est rempli. Et il y a une vraie demande. Donc, on est vraiment très content de cette initiative".

Des loyers démocratiques

20 nouveaux emplacements avec raccordement à l’eau, à l’électricité, au réseau d’égouttage seront bientôt accessibles aux moins nantis des forains. "Il faut dire que comme ailleurs, il y a des forains qui sont relativement à l’aise au niveau de leurs revenus. Et puis, il y en a d’autres qui sont nettement plus pauvres. Nous pensons particulièrement à ceux-là. Et c’est la raison pour laquelle les loyers de ces emplacements seront tout à fait accessibles" précise Khalid Zian, le président du CPAS de la Ville de Bruxelles. Les loyers sont fixés à 142,5 euros par mois pour un emplacement caravane et 72,5 euros pour une place de parking. Les premiers locataires sont attendus fin août/début septembre. Le chantier devrait déjà être terminé en juin mais les connexions à l’électricité ne seront pas encore établies à ce moment-là. Coût total des travaux pour le CPAS : 554.000 euros.

Jusqu’en 2017, ce terrain servait à accueillir les gens du voyage. Il n’y a depuis lors, plus aucun espace qui leur est dédié à Bruxelles. La Ville dit avoir des pistes pour un nouveau terrain mais rien n’est encore finalisé.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK