Hainaut: tradition oblige, on sort les crosses et les cholettes ce mercredi

Le maillet servant à projet la cholette.
Le maillet servant à projet la cholette. - © Office de tourisme de Chièvres

Dans la tradition, c’est aujourd’hui, lendemain de mardi gras, que les amateurs perpétuent la pratique du crossage "à l’tonne", une variante du crossage en plaine qui se pratique dans les rues de villages du Hainaut et du Nord de la France.

Ainsi, ce sont aujourd’hui les rues de Chièvres, Vaudignies, Harchies, Blaton, Péruwelz, Wiers, Basècles,…et Quevaucamps  qui seront envahies par les passionné(e)s de ce jeu qui serait -ni plus ni moins- que l’ancêtre du golf… mais en nettement plus populaire !

Le but est d’atteindre l’objectif – un tonneau de bière disposé devant un débit de boissons – avec la boule (ou cholette) projetée à l’aide du maillet (ou crosse). Pour être efficace, les crosses et cholettes sont trempées dans une mixture constituée d’un tiers d’huile de lin et deux tiers de térébenthine pour éviter un bois trop sec qui, avec les coups, éclaterait trop facilement.

Lionel Deneubourg a rencontré Gaëlle, une Poipoine, c’est-à-dire une habitante de Quevaucamps.  Elle pratique le crossage et, avant de s’élancer dans les rues cet après-midi, elle lui a donné un petit cours de ce sport non dénué de risques pour les joueurs comme pour les spectateurs.  Ecoutez son interview ci-contre.

Vincent Clérin 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK