GSK quitte Genval

L'entreprise quitta son siège de Genval pour se regrouper sur Wavre et Rixensart.
L'entreprise quitta son siège de Genval pour se regrouper sur Wavre et Rixensart. - © Belga

L’entreprise pharmaceutique déménage. Elle quitte ses locaux de Genval pour se regrouper sur ses deux autres sites, Wavre et Rixensart. Ce déménagement était prévu, il débute ce vendredi. Genval représentait pourtant le siège historique de GSK en Brabant wallon.

A Genval, les bureaux de GSK abritaient essentiellement les délégués commerciaux et les employés administratifs. Danielle Jacobs, porte-parole de GSK, fait partie de ces employés qui déménagent aujourd'hui. Elle le répète : il s’agit d’un simple déménagement, pas d’une restructuration. Les quelque 326 personnes concernées gardent leur emploi : ''Ce n’est pas une question de mettre à la porte les gens. Tout le monde va à Wavre. La maison-mère veut favoriser le smart-working, c’est-à-dire tous ensemble sur un plateau.''

Avec ce déménagement, GSK veut réduire ses coûts et offrir un environnement de travail plus moderne à son personnel. C'est tout de même une page d'histoire qui se tourne, car c'est ici à Genval que tout a commencé pour SmithKline en 1945. Le bourgmestre, Jean Vanderbeecken : ''Les anciens Genvallois et Rixansartois qui ont bien connu la société, auront certainement un petit pincement au cœur. Mais GSK ne part complètement puisque les 3500 travailleurs restent sur le site de Rosières. Le nid d’origine de GSK, par contre, disparaîtra.''

Le  site de GSK Genval, qui s'étend sur plusieurs hectares, sera vendu dans quelques semaines. La commune a déjà manifesté son intérêt : le bourgmestre veut conclure un partenariat public/privé pour y installer des entreprises, des clubs sportifs et certains services communaux. Les idées ne manquent pas, mais il faudra beaucoup d'argent.

 

Hugues Van Peel