Panne chez Proximus: les connexions internet rétablies dans diverses communes du Hainaut

Les connexions internet de clients Proximus de diverses communes situées dans la province de Hainaut ont été rétablies depuis 13h00 dimanche, a indiqué un porte-parole de la société, Haroun Fenaux. Les habitants de Fleurus, Moustier-sur-Sambre, Mellet, Tamines, Sombreffe et Tilly sont eux toujours privés de connexions téléphoniques (fixe et mobile), d'internet ainsi que de télévision, précise-t-il. La situation se normalise même s'il y a encore quelques problèmes ici et là. Une panne a touché des milliers de clients Proximus à la suite d'actes de vandalisme perpétrés au sein des bâtiments de l'entreprise de télécoms à Gosselies et Tamines.

Une importante panne réseau touche Proximus dans les provinces de Brabant Wallon, Namur et du Hainaut. Des milliers de clients n'ont plus aucune connexion TV, internet et téléphone.

A l'origine de la panne, un acte de vandalisme qui a eu lieu la nuit dernière dans le Hainaut, précise la société sur son compte Facebook. Des câbles en cuivre et en fibre optique ont été coupés volontairement à Tamines et Gosselies.

"On fait tout notre possible pour réparer au plus vite la panne et limiter au maximum les désagréments pour nos clients", indique Haroun Fenaux, porte-parole. Celui-ci précise que les techniciens étant à pied d'oeuvre depuis tôt dimanche matin, les clients devraient petit à petit être remis en service.

La police a été appelée sur place pour constater l'intrusion. Une enquête a par ailleurs été ouverte.

Les habitants de Fleurus, Moustier-sur-Sambre, Mellet, Tamines, Sombreffe et Tilly restent eux privés de connexions téléphoniques (fixe et mobile), d'internet ainsi que de télévision. "Nous espérons que la grande majorité des problèmes sera réglé d'ici 22h00" ce dimanche, signale le porte-parole de Proximus, qui précise que des connexions sont remises en service tout au long de la journée.

 

2 images
Grosse panne réseau chez Proximus en provinces de Namur et du Hainaut © Tous droits réservés
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK