Grosse opération de contrôle douanier des autocars à Saint-Ghislain

La douane a déployé ce dimanche les grands moyens pour une opération coup de poing visant les autocars. Installé sur le parking de l'aire autoroutière de Saint-Ghislain, dans le sens France Belgique, le dispositif permettait de contrôler à la fois les bagages et les véhicules. « Nous ciblons tout ce qui est marchandises, les produits soumis à accises, les stupéfiants et les armes » explique Catherine Delmotte, Attaché douane. Pas de contrôles d'identité au cours de ce contrôle, la douane s'intéresse essentiellement à ce que transportent les voyageurs. Entre 11 heures du matin et 17 heures, tous les autocars arrivant de France ont été déviés vers le parking autoroutier. Tous les passagers ont été priés de descendre des véhicules et de récupérer leurs bagages afin de les faire passer dans le « Scanvan », une camionnette équipée d'un scanner. Une fois vide, l'autocar lui-même est scanné à l'aide d'un camion équipé d'un portique spécial. Pendant ce temps, les maîtres-chiens passent à proximité des passagers placés en file. Les chiens sont capables de renifler l'odeur stupéfiants mais aussi de l'argent liquide en grande quantité. 

3 images
Le chien est capables de repérer les stupéfiants et les sommes importantes d'argent liquide © RTBF

C'est donc sous la pluie que tous les passagers des autobus se sont pliés à ces contrôles minutieux. Pas vraiment enthousiastes de perdre du temps de trajet et de trainer leurs valises dans les flaques d'eau. Cependant les personnes interrogées nous ont dit comprendre ce type de contrôle... Le passage du chien a bien effrayé quelques dames mais le maître-chien se voulait rassurant: « c'est ce qu'on appelle un chien passif, s'il repère quelque chose, il s'assied mais n'aboie pas afin de ne pas effrayer les gens ».

3 images
Un camion équipé d'un portique permet de scanner les véhicules © RTBF

La douane réalise très régulièrement ce type d'opération. Elle profite de cette occasion pour procéder au contrôle du gasoil des autocars et des temps de travail/repos des chauffeurs. L’opération de ce dimanche n'a pas permis de prises significatives mais précédemment, il est arrivé de trouver de grosses quantités de stupéfiants dans les autocars.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK