Grez-Doiceau: 200 logements destinés par priorité aux jeunes issus du Brabant wallon

Premier coup de pelle du futur lotissement " Le Domaine des Vallées " à Gastuche, un projet initié en 2006 et destiné notamment à permettre aux jeunes du Brabant wallon de pouvoir continuer à se loger dans la province. Deux tiers de ces futurs logements seront commercialisés sous les prix du marché (qui sont plus élevés que partout ailleurs en Wallonie). Le résultat d'une volonté politique de la Province (et son outil la Régie foncière) qui se traduit par la recherche d’accords public-privé. En l'occurrence ici à Gastuche avec les promoteurs Immobel et Thomas et Piron.

Un mécanisme de redistribution vers les acquéreurs dans les critères

La Régie foncière provinciale dispose du levier principal pour mener à bien ce projet : il est propriétaire du terrain de 10 hectares. Le principe du montage financier est relativement simple : les marges bénéficiaires du promoteur " public " seront redistribuées aux candidats acquéreurs qui correspondent aux critères définis par l’opérateur public. Deux catégories de biens seront vendues sous les prix du marché pour une seule catégorie de biens permettant d’obtenir une marge bénéficiaire. Par un système de vases communicants, la régie foncière provinciale parvient à équilibrer ses recettes ce qui permet de poursuivre d’autres projets avec le même fond de roulement.

Des critères précis: isolés et couples sur pied d'égalité

" Le Domaine des Vallées " comprendra une centaine de maisons abritant plus de deux cents logements. Dont deux tiers seront vendus à un prix inférieur au marché (un quart en moins). Les acquéreurs doivent réunir trois critères : avoir 18 ans et ne pas avoir plus de 40 ans ; être domicilié en Brabant wallon depuis au moins 3 ans ou y avoir été domicilié durant une période cumulée d’au moins dix ans ; disposer d'un plafond de revenu annuel imposable ne dépassant pas 75.000 euros ( + 5000 euros par personne à charge). Les isolés ou les couples seront traités sur pied d’égalité en matière de revenus. La partie commercialisation démarre dès ce mois de novembre. Le chantier est prévu en trois phases. Les premiers appartements seront disponibles au printemps 2017.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK